Feed on
Posts

tarteauxframboises.jpg

Hier, mon mari est allé faire une course à Levallois en voiture. Il a profité de son passage par là-bas pour passer chez Baillon à Neuilly, le délicieux pâtissier chez qui se fournissent mes parents pour les grandes occasions. Mon père m'avait acheté dans cette pâtisserie une tarte aux fraises (vous connaissez mon péché mignon!) pendant que j'étais à la maternité et elle m'avait laissé un souvenir mémorable. Délicieuse, elle était vraiment délicieuse! Mon mari a eu moins de chance, pas de tartes aux fraises dans la vitrine ce jour-là. Il m'a quand même acheté une pâtisserie : une tarte aux framboises. J'avais prévu de manger mon cadeau sucré en dessert hier soir, mais Lisa ne m'a pas laissé arriver jusqu'à la fin de mon dîner. J'ai dû m'occuper d'elle jusqu'à plus de vingt-deux heures... Elle a fini par s'endormir et, fatiguée, j'en avais presque oublié mon dessert quand mon mari m'a dit tout doucement : tu veux ta tarte aux framboises? Ah, oui! Quelle bonne idée! Eh bien, je peux vous dire que c'était une merveilleuse consolation que cette tarte aux framboises dégustée dans le calme de notre salon alors qu'il faisait nuit et que les trois filles dormaient profondément. Et sur l'emballage du pâtissier, j'ai découvert qu'il avait une autre boutique à Levallois, ce qui est beaucoup plus près de chez nous. Hum, je sens que dès que le printemps sera là, Blue Tango, les filles et moi partirons en balade de l'autre côté de la Seine. Et on en profitera pour jouer au jeu des péniches!

00:0000:00
Download(Loading)