Feed on
Posts

Quelques petits messages :
d’abord pour vous remercier pour vos nombreux commentaires, en particulier Allan de Melbourne, plein de malice, qui me fait bien rire. Et aussi pour vous dire que le système des commentaires ne marche pas bien y compris sur mon propre ordinateur, je sais c’est un comble, et que je ne peux donc pas vous répondre. Je ne reçois plus non plus depuis quelques temps les adresses e-mails que vous laissez avec vos commentaires. Bref, je pense sérieusement à changer d’hébergeur!

Concernant la galère, l’expression est passée dans le langage courant grâce à Monsieur Molière. “Qu’allait-il donc faire dans cette galère?” est une réplique de la pièce “Les fourberies de Scapin”.

Week-end à la campagne

Le week-end dernier, mon mari, ma petite fille et moi avons passé un charmant week-end près de Reims chez la cousine de mon mari et son mari. Nous y sommes allés en train. Il y a une nouvelle ligne de TGV qui est en service depuis ce printemps vers l’Est de la France. Reims n’est plus qu’à quarante-cinq minutes de Paris. Strasbourg est seulement à deux heures et vingt minutes de Paris alors qu’il fallait auparavant au moins quatre heures (si mes souvenirs sont bons). Comme à chaque nouvelle ligne TGV, c’est une petite révolution.

Nous avons passé un week-end familial où nos filles respectives (deux et presque trois ans) ont fait connaissance et ont bien joué ensemble. Samedi après-midi, nous sommes allés nous promener en forêt. Samedi soir, nous avons regardé la finale de la coupe du monde de rugby. Dimanche matin, nous sommes allés “à la cueillette”. Il s’agit d’un potager géant où l’on cueille ses légumes et ses fruits. Nous nous sommes promenés au milieu des pommiers et avons cueilli de quoi nous préparer une belle tarte aux pommes.

Nous avons déjeuné puis nos filles sont allées faire la sieste pendant que la cousine de mon mari et moi-même avons préparé la tarte. Nos maris, eux, ont joué à la pétanque... sur ordinateur!

Le temps de goûter et il était déjà l’heure de repartir. Mais nous reviendrons.

http://perso.orange.fr/rene.ernst/Maitres_Valets/Moliere_Scapin_II_7.htm