Feed on
Posts

Tractopelle

Il y a quelques années, j’avais organisé un dîner pour fêter ma libération du poste de présidente d’une association. J’avais appelé ça la « Freedom party » et nous avions passé une excellente soirée avec nos amis et les personnes sympas de l’association (j’ai une pensée particulière pour Michel qui a tristement disparu). Trevor, le mari de Natasha, avait fait la cuisine pour nous. Quel souvenir pour mes papilles ! Je ne sais plus comment nous en étions arrivés là, mais mon mari a sorti le dictionnaire pour vérifier quelque chose. Natasha m’avait alors dit « à tous les dîners français, on finit par sortir le dictionnaire ».

Cette petite introduction pour vous dire qu’hier soir nous avons sorti le dictionnaire. Nous n’étions pas à un dîner, mais simplement en train de faire la lecture du soir avec les filles. Felicia et Lisa réclament tous les soirs que Micaela leur lise une histoire. Lisa refuse d’aller au lit si elle n’a pas eu son histoire.

— On va choisir un livre, dit alors Micaela de son ton de maîtresse. Tiens, si on lisait celui-là qu’on a pris à la bibliothèque.

Les filles se sont assises sur le lit de Felicia autour de leur grande sœur.

— Alors, commençons par le titre : La tractopelle d’Axel.

Micaela a alors entamé la lecture du petit livre. Mon mari et moi pliions du linge.

— On dit « la » tractopelle ? lui ai-je demandé.

— Il me semble que c’est « le » tractopelle.

— Oui, à moi aussi... Mais si tu réfléchis, une pelle, c’est féminin.

— On regardera dans le dictionnaire.

Micaela a terminé son histoire et au moment de lui dire au revoir, elle m’a dit :

— Maman, tu as remarqué, le titre du livre dit « la » tractopelle ! C’est pas « le »?

— On va vérifier avec Papa.

Mon mari est allé voir et nous avons pu nous coucher l’esprit tranquille. On dit « une » tractopelle. Mais j’ai déjà commencé mon petit sondage perso : tout le monde dit « un » tractopelle, peut-être parce que sur les chantiers on dit un tracto.

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

REPERES : des explications sur le texte.

3 EXPRESSIONS UTILES : pour parler français comme un vrai Français.

UN PEU DE GRAMMAIRE féminin/marculin

"Il y a quelques années, j’avais organisé un dîner pour fêter ma libération du poste de présidente d’une association."

Je vous propose de remplacer les éléments suivants par un élément du genre opposé (masculin/féminin).

— années

— dîner

— poste

— présidente REPONSE DANS LA NEWSLETTER

00:0000:00
Download(Loading)