Feed on
Posts

Avant l’été, j’avais fait un inventaire de mes livres en stock. Il ne m’en restait plus beaucoup pour celui que je vends le plus. J’ai donc demandé un devis à l’imprimeur. C’est là que j’ai appris qu’il ne faisait plus de deux couleurs en numérique, uniquement du noir et blanc. Ah, oui ? J’ai contacté mon père, cela demandait quelques changements dans la maquette. Mais, rien de pressé, j’avais largement de quoi tenir jusqu’au mois de novembre.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00
Download(Loading)