Feed on
Posts

abricots.jpg

Ce midi, alors que je finissais de changer Lisa, j’ai entendu frapper à la porte. Qui ça pouvait-il bien être? Ce n’était pas ma voisine Marie-Christine car elle frappe toujours tout doucement. Et puis c’était forcément quelqu’un de mon escalier car il faut une clé pour entrer dans l’escalier ou bien sonner à l’interphone. Lisa dans les bras, je suis allée ouvrir la porte. C’était Madame L., notre voisine du cinquième, vous savez celle dont le mari voyage beaucoup. Elle avait, posé à ses pieds, un cageot rempli d’abricots. - Bonjour. Je reviens du marché où mon marchand de fruits et légumes, dont je suis une très bonne cliente, m’a offert ce cageot d’abricots. J’ai pensé à vous en offrir. Vous aimez ça? - C’est très gentil. Oui, nous aimons ça. - Apportez-moi une assiette, je vais vous la remplir. Je suis allée chercher une assiette creuse dans la cuisine. Madame L. avec des gestes experts s’est mis à choisir les abricots. - C’est la variété dite «d’amandier» car ce sont des abricots qui poussent au cœur des amandiers. Ils sont petits et peu colorés, mais vous verrez ils sont délicieux. Vous savez que l’abricot est d’excellente qualité nutritive! C’est excellent pour les enfants. Elle me tendit mon assiette bien remplie. - Voilà continua-t-elle. Avec les plus mûres je vais faire de la marmelade. Je les cuits à peine. Je porte les fruits à ébullition avec très peu de sucre et j’éteins. ça cuit comme ça. - Sur la lancée? (je pensais au mot «inertie»). - Oui, sur la lancée, c’est exactement ça. Allez, je vous laisse. - Merci beaucoup. Quelques minutes plus tard, alors que je venais juste de coucher Lisa, j’entendis à nouveau frapper à la porte. Madame L? Oui, Madame L. - Tenez, c’est de la compote de fraises faite maison. Vous verrez c’est délicieux avec les yaourts. Et voilà comment nous avons mangé nos premiers abricots et des yaourts à la compote de fraises. Mme L. avait raison, les filles ont adoré. Et si pour remercier Madame L., je lui faisais un carrot cake!

Download(Loading)