Feed on
Posts

Nous avons marché tant bien que mal pendant une dizaine de minutes avant d’arriver aux rochers. Je marchais à côté de la dame aux yeux bleus. Au début, voulant suivre notre grand moniteur, nous étions trop profond et nous faisions beaucoup d’efforts en restant pratiquement sur place. Un petit groupe d’habituées avait tout de suite pris de la distance. Puis nous nous sommes décalées vers le rivage pour avoir de l’eau au dessus de la taille et là c’était mieux. C’était très joli ce bout de la plage, car au-delà des rochers il y a une petite falaise avec un bois et les arbres sont tout près de l’eau.

— C’est plus difficile qu’on ne l’imagine, a dit la dame.

— Oui ! On voit que certaines ont de l’entraînement ! ai-je répondu.

LA SUITE DU TEXTE EST DANS LA NEWSLETTER, ABONNEZ-VOUS!

00:0000:00
Download(Loading)