Feed on
Posts

Lorsque j’étais petite, une fois, j’ai vu les cloches de Pâques dans le ciel ! ça fait toujours rire mon mari lorsque je dis ça. Oui, je les ai sans doute imaginées, comme cette sorcière sur un balai que j’ai vu passer une nuit devant le balcon de chez mes parents. J’aime bien l’idée de ces cloches qui se baladent dans le ciel et déposent, un peu comme le Père Noël, des petites surprises.

Nos filles sont toutes les trois nées en fin d’année, cela fait donc beaucoup de cadeaux en même temps entre leur anniversaire et Noël. Nous avons donc décidé, mon mari et moi, de leur offrir un beau cadeau à Noël et un autre cadeau à Pâques. Cette année, je savais que les filles attendaient avec impatience une robe indienne pour leur cours de danse. Samedi dernier, je suis donc allée à Paris, dans le quartier indien, près de la gare du Nord. C’était la première fois que j’y allais, c’était rapide (comme toujours !), mais le magasin dans lequel je leur ai trouvé des tenues était très dépaysant : des vendeuses indiennes avec des branches de jasmin dans les cheveux, des vêtements aux couleurs incroyables, des bijoux dorés partout.

Dimanche matin, dès qu’elles furent levées, les filles sont allées soulever les rideaux du salon, là où nous avons un balcon :

-- Oh, les cloches ne sont pas encore passées !

Finalement, les cloches ont profité que nous aérions les chambres pendant le petit-déjeuner pour déposer par la fenêtre chocolats et cadeaux.

Les filles ont mis leur tenue tous les jours depuis et ce matin, mercredi, ce sont deux petites fées indiennes aux robes bruissantes qui sont venues me réveiller. Mais peut-être que je rêvais !

00:0000:00
Download(Loading)