Feed on
Posts

crimeetchatiment.jpg

Hier soir, j’ai entamé la lecture de Crime et châtiment de Dostoïevsky. Mon idée est de suivre la lecture collective proposée par Dennis Abrams dont je vous ai parlé la semaine dernière. Après une année passée à lire Proust, il entame une nouvelle année avec Dostoïevsky. Samedi après-midi, je suis allée avec mes deux grandes filles à la librairie la plus proche de chez moi acheter un exemplaire de Crime et châtiment. Il y avait deux éditions du livre, la première en un seul tome dans la collection Folio, la seconde chez Acte Sud, en deux tomes. Mais dans la deuxième édition, seul le tome 2 était en rayon. J’avais très envie de la seconde édition, car je sais que les traductions sont plus récentes que chez Folio. Quand aurais-je eu à nouveau l’occasion de me rendre dans une librairie ? Oh, pas avant plusieurs jours ! J’ai donc pris l’édition Folio et sa traduction de 1950. Samedi soir, j’ai terminé la lecture de L’usage du monde de Nicolas Bouvier. Il va me manquer, son écriture va me manquer et les paysages qu’il a traversés aussi. Dimanche soir, j’ai lu quelques lignes de Crime et châtiment, mais je n’étais pas prête pour tant de noirceur après un livre lumineux. J’ai vite refermé le livre. Hier soir, ayant vu que Dennis Abrams avait publié un nouveau billet, j’ai repris Crime et châtiment. J’ai quitté le héros du livre dans une taverne où un client venait de lui raconter les malheurs de sa vie : sa femme, malade et cruelle, qui avait poussé sa belle-fille de quatorze ans à se prostituer, lui qui avait perdu son travail, puis qui en avait retrouvé un et qui venait de dépenser sa première paye à boire alors que ses enfants n’avaient pas mangé depuis plusieurs jours... Ce livre s’annonce comme un cauchemar, mais quelle écriture ! Est-ce que vous l’avez lu ?

00:0000:00
Download(Loading)

  • Suzanne

    J’ai lu cet livre il y quelque mois pour mon “book club”, mais je l’ai lu en anglais. C’etait bien, mais je pense que j’ai besoin de le lire une autrefois pour mieux apprecier.

    J’aime votre podcast. Je l’ecoute sur iTunes.

    Jan 27, 2011 at 3:48 am
  • Guillaume

    Je l’ai lu lorsque j’étais a l’université il y a longtemps. Je l’ai trouvé bien deprimé. À mon avis, la courte histoire s’intitule “White Nights“, c’est le plus déprimant des oeuvres de Dostoevsky.

    Jan 30, 2011 at 10:35 pm
  • Nadia

    En Russie on étudie Crime et châtiment à l’école, c’est pourquoi il m’a fallu le lire à 14 ans. Le livre m’a semblé “sombre, mais j’étais très imressionnée par le style de Dostoïevsky. Maintenant je veux relire Crime et châtiment parce que je crois que je le prendrai différement 9 ans plus tard.

    Feb 12, 2011 at 6:25 pm
  • onethinginafrenchday

    Bonsoir, merci à tous de m’avoir fait partager vos impressions sur Dostoïevski! Nadia, je pense comme vous que la relecture d’une œuvre est totalement différente en dehors du contexte scolaire. Lorsque j’ai relu Le rouge et le noir de Stendhal, j’avais l’impression de totalement redécouvrir le livre. A bientôt, Laetitia

    Feb 13, 2011 at 11:03 pm