Feed on
Posts

Aujourd’hui, mon mari était à Lyon pour son travail. Il a fait l’aller-retour dans la journée car Lyon n’est qu’à deux heures de train de Paris en TGV. Il est parti de bonne heure et il est rentré alors que les filles étaient déjà couchées. Alors que nous dînions, il me dit “Ce matin, j’ai croisé Monsieur L. à la gare Saint-Lazare et nous avons pris le train ensemble. Pour Lyon, lui demandai-je. Oui, il allait à Valence. Apparemment, il voyage souvent en semaine pour se balader. J’ai regardé mon mari avec incrédulité. Notre voisin, M. L, ce monsieur âgé que je croise lorsqu’il rentre de ses courses ou bien assis sur un banc au parc en train de faire des mots croisés, Monsieur L. voyage en France une à deux fois par semaine pour se balader. - Il allait à Valence et rentrait ce soir? - Oui, il devait prendre le même train que moi, mais nous ne nous sommes pas vus. Par contre, à l’aller nous avons bien discuté. Il m’a parlé de ses voyages. En fait, il aime bien les villes côtières, il fait les sentiers de bord de mer. Par exemple, il va souvent à Marseille. - Marseille! Il quitte Paris le matin, va faire une promenade et rentre à la maison? - C’est tout à fait ça. Il connaît bien Dieppe d’ailleurs. Il était à l’arrivée de la course du Figaro au mois d’août. - Ce n’est pas vrai? - Mais si! - Mais tu sais que justement ce jour-là j’ai cru que je l’avais vu et je me suis dit que ce ne pouvait pas être lui. Tu te souviens que je t’en avais parlé? - Oui, ça me dit quelque chose, effectivement. - C’est incroyable, quand même! Je crois que c’est la chose la plus extraordinaire qu’on m’ait raconté depuis longtemps. Et c’est vrai, je ne sais pas pourquoi, mais je n’en reviens toujours pas. J’ai passé la soirée à imaginer monsieur L. à Marseille, à Dieppe, à Valence et où encore?

00:0000:00
Download(Loading)