Feed on
Posts

Ce soir, mon mari est rentré à la maison et il m’a tendu un prospectus. -    Tiens, on m’a donné ça en sortant de la gare. Il va y avoir un marché bio tous les vendredis soir à côté de la poste. J’ai rapidement parcouru le prospectus alors que mon mari disparaissait sous une montagne de petites filles très heureuses de retrouver leur papa et de le lui faire savoir par des câlins et des bisous. Quelques minutes plus tard, je recevais un SMS de Caroline à propos d’autre chose. Dans ma réponse, je lui ai parlé du marché bio. « Marché bio vendredi 16 h -20 h à côté de la poste. On y va ? » Un peu plus tard, juste avant le dîner, je suis montée avec Micaela apporter à Mme L., notre voisine du quatrième, un morceau de la brioche que nous avions confectionnée avec les filles dans l’après-midi. Elle nous avait offert plus tôt dans la semaine un pot de ses compotes maison poire, pomme, banane et vanille. C’était une délicieuse compote. Après avoir discuté cinq minutes avec Mme L. Et alors que nous allions redescendre, Mme L. me dit : -    Vous savez qu’il va y avoir un marché bio dans le quartier tous les vendredis ! -    Oui, je suis au courant. -    J’ai discuté avec une personne à la gare qui m’a remis le prospectus. Il paraît qu’il y aura des producteurs très sympathiques. J’irai faire un tour et vous ? -    Oui, je pense que j’irai. Nous sommes redescendues avec un nouveau pot de compote dans les mains ! Un peu plus tard dans la soirée, j’ai eu Jacques au téléphone. Devinez de quoi il m’a parlé ! Du nouveau marché bio, bien sûr ! Ah, le téléphone arabe du bio fonctionne à merveille dans notre quartier et nous employons tous les moyens à notre disposition : papier, SMS, téléphone, conversation entre voisins.

00:0000:00
Download(Loading)