Feed on
Posts

Ce matin, j’ai croisé Caroline dans la rue en rentrant des courses. Nous avons rejoint la résidence ensemble. Nous allions entrer quand un vieux monsieur avec une canne, tout de gris vêtu, s’est adressé à nous.

— Excusez-moi Mesdames, pourriez-vous m’indiquer l’église Saint-Marc des bruyères, s’il vous plaît ?

— Oui, bien sûr, a répondu Caroline. Le plus simple est que vous entriez avec nous et que vous traversiez la résidence, l’église est en face de l’autre sortie.

Nous l’avons fait entrer avec nous. Le monsieur nous a remerciées avant de dire :

— J’espère que je retrouverai ma voiture... Par où dois-je aller ?

— Vous allez tout droit, vous pourrez sortir par l’autre porte.

— Vous passez à gauche du bâtiment, ai-je ajouté.

Nous avons repris notre discussion. Puis, nous avons aperçu le monsieur qui nous faisait signe avec sa canne : il ne semblait pas savoir s’il devait passer par la gauche ou par la droite.

Nous avons fait des grands signes lui indiquant la gauche.

Nous avons pu reprendre notre discussion sur le film The Artist. Caroline ne l’a pas encore vu, je l’ai vu avant la Toussaint.

— Comment as-tu trouvé Jean Dujardin ? m’a-t-elle demandé.

— Excellent, il nous faisait totalement oublier que nous étions dans un film muet. L’actrice Bérénice Béjo m’a bien plu aussi. Tu ne trouves pas que la jeune fille qui est apprentie à la pharmacie lui ressemble?

— Laquelle ?

— Celle qui a les cheveux courts.

— Non, je ne vois pas de laquelle tu parles. En fait, je n’y vais pas souvent dans cette pharmacie.

— Excusez-moi Mesdames (c’était le vieux monsieur qui arrivait par la droite du bâtiment, il avait fait un tour complet), je n’ai pas réussi à sortir. J’ai appuyé sur un bouton, mais la porte ne s’ouvre pas.

Nous l’avons accompagné, il avait appuyé sur le bouton de la lumière alors que se trouvait juste à côté le bouton avec un autocollant « porte » collé dessus.

— Il n’a pas dit qu’il conduisait ? ai-je demandé à Caroline.

— Oui, ça fait peur.

Au sommaire de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

REPERES explications sur le texte 3 EXPRESSIONS UTILES pour parler comme un vrai français UN PEU DE GRAMMAIRE le plus simple. « Le plus simple est que vous entriez avec nous et que vous traversiez la résidence, l’église est en face de l’autre sortie. » Jouons avec cette phrase. Nous allons garder le début « Le plus simple », mais nous allons changer la suite. Voici les éléments que je vous propose pour deux nouvelles phrases.

— Le plus simple pour aller à Paris est que tu (prendre) un billet de train à la gare et que tu (monte) dans un train.

— Le plus simple est que je (aller) chercher les filles à l’école et que tu nous (rejoindre) à la maison.

00:0000:00
Download(Loading)

  • mi-temps

    Excusez-moi mais la date écrite sous le titre n’est pas bonne. C’est le 22 mars, n’est-ce pas ? Moi aussi, à ma honte, je me trompe souvent un peu partout.

    Mar 25, 2012 at 7:07 am