Feed on
Posts

Bonne année 2011 ! Chères auditrices et chers auditeurs du podcast, je vous souhaite à toutes et à tous une très belle et très heureuse année 2011 ! Qu’elle vous apporte beaucoup de joie à vous et à tous ceux qui vous sont chers et puis du français, de bonnes lectures, de la bonne gastronomie, des moments heureux et paisibles. Je vous remercie également pour tous vos messages pour l’anniversaire du podcast, ils m’ont fait très plaisir. Ma demande des mots-clés pour un nuage de tags ne vous a pas tellement inspirée, mais je la renouvellerai à un autre moment de l’année.

Laetitia s’est perdue Aujourd’hui, Lisa avait son dernier rendez-vous chez le kiné. J’étais partie pour y aller à pied et puis j’ai aperçu, de loin, le bus qui arrivait. L’idée de gagner un bon quart d’heure de marche m’a bien tentée. J’étais justement à deux pas d’un arrêt. J’ai attendu et je suis montée dans le bus. Il n’y avait que quelques voyageurs et donc beaucoup de place pour ma grosse poussette. Assise à côté de la fenêtre, j’ai commencé à regarder dehors. Je repensais au livre que j’ai offert à Jacques, sur notre ville à la belle époque. Je notais mentalement les maisons anciennes qui devaient dater de cette période-là. Je trouve toujours cela mystérieux, ces maisons anciennes dont les habitants ont disparu, dont les vies ont disparu dans le passé. Je me demande s’ils ont laissé des traces, une histoire, s’il y a des personnes très âgées qui vivent encore là qui auraient des souvenirs à raconter sur ces lieux. Bref, je rêvais complètement et j’ai manqué mon arrêt. Oh, ce n’était pas bien grave parce que je ne l’avais dépassé que d’un arrêt. C’est ce que je pensais quand écoutant ma boussole interne j’ai pris une rue dans la direction du kiné. C’était une rue avec beaucoup de maisons anciennes. Elle était le prolongement parfait de ma rêverie. Mais ma boussole interne doit avoir un défaut, car je me suis retrouvée perdue. J’ai tenté de prendre une autre direction. J’ai marché un bon quart d’heure avant de tomber sur une grande avenue dont le nom me disait quelque chose. J’ai finalement retrouvé mon chemin, mais quel détour ! Je suis arrivée en retard à mon rendez-vous, essoufflée et fatiguée par ma marche. Mais je me demande si l’aventure de cette rue remplie de maisons anciennes ne valait pas le détour.

00:0000:00
Download(Loading)

  • Caroline

    Thanks for this story. It made me laugh because I remember getting lost so often in the center of town in Montpellier or Tououse or Aix-en-Provence. Often it was for the same reason: walking dreamily, my gaze toward the upper floors.

    Jan 8, 2011 at 9:02 pm
  • Maria

    Je me suis perdue toujours à ma ville! Je pense quelque fois, si je rêve les yeux ouvertes plus que quand j’ai les yeux fermés. Merci beaucoup pour tes podcasts!

    Jan 16, 2011 at 9:03 pm