Feed on
Posts

La vague

parapluie.jpg

Nous sommes à Dieppe depuis samedi. Il fait mauvais depuis samedi, mais cela n’entame en rien notre bonne humeur d’être retour ici. Mon mari est reparti dimanche soir après avoir passé le week-end avec nous. Mon père est arrivé lundi en début d’après-midi pour m’aider avec les filles. Malgré la pluie nous sommes sortis tous les jours. C’est un vrai plaisir de retrouver les commerçants que nous aimons bien : la bonne boulangerie, la bonne charcuterie et, ce matin au marché, le poissonnier, le marchand de fraises du pays et le marchand de légumes qui vend toujours tout moins cher (Les radis sont à deux euros, mais je vous les fais à un euro cinquante. Il y a deux kilos deux cents de pommes de terre, mais j’arrondis à deux kilos. Vous prenez deux salades, je vous en offre une troisième). Ce matin, il y avait une petite demoiselle de quatre ans et demi qui était ravie en se levant de constater qu’il pleuvait. En effet, j’avais promis à Micaela que nous irions acheter un parapluie. Cela fait au moins deux ans qu’elle en rêve. Hier, lundi, alors que les magasins étaient fermés (ici beaucoup de commerces sont fermés le lundi), nous sommes passés devant le magasin qui vend des sacs et des parapluies. Les parapluies pour enfants étaient exposés dans la vitrine. Je prendrai le jaune m’a dit Micaela après quelques minutes d’intense observation. Et c’est le jaune qu’elle a choisi sans hésitation ce matin. Oh là là! Qu’elle était heureuse! Et puis beaucoup de personnes dans la rue lui ont fait des compliments sur son joli parapluie. Elle a voulu le garder tout près d’elle pour faire la sieste. Et elle ne l’a pas oublié cet après-midi lorsque nous sommes sortis nous promener, bien qu’il ne pleuve pas. Alors que nous avancions sur la digue et parce qu’il y avait beaucoup de vent, je lui ai conseillé de le refermer. C’est alors qu’une vague est passée au dessus de la digue juste à l’endroit où nous étions et est retombée sur nous. Nous étions trempés.  Micaela a éclaté de rire. Ah, c’est trop drôle, juste au moment où j’ai fermé mon parapluie!

00:0000:00
Download(Loading)