Feed on
Posts

Quelques jours avant le mariage de Vincenzo et Marina, nous avons été invités à participer à la Serenata ! ou la sérénade en français. C’est comme dans Roméo et Juliette, le futur marié vient chanter sous les fenêtres de sa fiancée. C’est une tradition encore bien vivace à Putignano, où habitent les futurs mariés. Vincenzo avait commandé des musiciens qui sont venus chanter avec lui, accompagnés de leur guitare, des chansons humoristiques en dialecte. La famille et les amis étaient là. Bien sûr, Marina, la fiancée de Vincenzo, n’était pas au courant. Nous nous sommes retrouvés dans le centre-ville de Putignano aux environs de vingt-deux heures trente, on nous a distribué les paroles de certaines chansons qui allaient être interprétées, puis nous nous sommes rendus à pied jusque chez les parents de Marina.

Vincenzo l’a appelée « Marina, Marina ! »

Marina est apparue au balcon. Et la musique a commencé, mais fut vite interrompue par un voisin.

— Qu’est-ce que vous faites ? Vous allez réveiller ma mère ! Elle a quatrevingt quinze ans !

Après quelques explications, la Serenata a pu reprendre et nous nous sommes bien amusés. Vincenzo a chanté, puis les musiciens ont pris le relai. Marina est descendue. Elle a fait la bise à tout le monde et la fête a continué. Nous avons eu un spectacle qui a bien duré une heure. On a aussi beaucoup ri, car les chansons faisaient souvent référence aux futurs mariés en se basant sur leurs défauts respectifs, légèrement accentués pour l’occasion, vous vous en doutez bien. Puis, la mère de Marina (qui était de mèche avec son futur beau-fils) a dressé un buffet de focaccia et tout le monde a picoré un peu avant de rentrer. Je n’ose même pas imaginer une serenata par chez moi ! Les voisins appelleraient la police. Ah, vous vous demandez si le bruit a réveillé la pauvre maman du voisin ! Eh bien même pas !

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

REPERES : des explications sur le texte.

3 EXPRESSIONS UTILES : pour parler français comme un vrai Français.

UN PEU DE GRAMMAIRE impératif

Nous allons interpréter le personnage de Vincenzo qui demande, à l’impératif, à Marina plusieurs choses.

— Venir en bas.

— Descendre tout de suite.

— Chanter avec lui.

— Ne pas rire (ce n’est pas sa faute s’il chante faux).

— Goûter le focaccia.

— Lui faire un sourire.

— Ne pas l’interrompre.

— Lui donner la main.

— L’embrasser.

REPONSE DANS LA NEWSLETTER

00:0000:00
Download(Loading)

  • gaby71

    Ah ça me rappelle des souvenirs ! J’ai moi-même assisté à deux sérénades dans deux régions différentes d’Italie, comme quoi c’est une tradition qui perdure, au nord comme au sud.

    Sep 10, 2012 at 9:57 am
  • Josephine Lawrence

    Cette tradition est très romantique ! J’aime qu’il se passe encore aujourd’hui.

    Sep 20, 2012 at 10:03 pm