Feed on
Posts

Ce matin, Jacques est passé m’apporter un livre qu’il avait promis de me prêter : le scénario du film La princesse de Montpensier du réalisateur Bertrand Tavernier. Le scénario est suivi du texte de la nouvelle de Madame de Lafayette. Je ne sais pas si vous connaissez Madame de Lafayette, c’est elle qui a écrit, au XVIIe siècle, le très célèbre roman La princesse de Clèves. On dit de ce roman qu’il fut le premier roman psychologique. Mais c’est une courte histoire publiée quelques années auparavant que le réalisateur Bertrand Tavernier a décidé d’adapter au cinéma. J’ai vu le film il y a deux semaines. L’histoire se passe au XVI siècle, à la Renaissance, pendant les guerres de religion. Bien sûr, c’est une histoire d’amour. C’est très bien réalisé et écrit. Comme l’écrit le critique du journal Télérama,  «Tavernier se fait fin portraitiste - son pinceau n'appuie pas. Et fin paysagiste - la terre, les arbres, la brume, paraissent d'époque !». Ce qui m’a beaucoup plu aussi c’est la jeunesse des acteurs. Enfin, dans le livre que m’a apporté Jacques et que j’ai parcouru après le déjeuner, l’introduction du réalisateur m’a énormément intéressée. Il explique comment il a travaillé son film à partir de la nouvelle, donnant des exemples de phrases qui ont donné telle ou telle scène du film, expliquant l’évolution du vocabulaire. Cette introduction donne également un éclairage sur son travail avec le scénariste, Jean Cosmos. J’aime beaucoup les coulisses des œuvres. Maintenant, je vais lire tranquillement la Princesse de Montpensier et relire la princesse de Clèves. Et repenser au film. Vous trouverez sur le site du podcast un lien vers la bande-annonce du film et un autre vers un article concernant l’attaque de notre Président envers La princesse de Clèves.

00:0000:00
Download(Loading)