Feed on
Posts

La CAF

Ce matin, j’ai reçu un courrier de la CAF, la caisse d’allocations familiales. C’était juste un courrier informatif, mais il m’a fait repenser à la petite discussion que nous avions eue il y a dix jours avec nos amis italiens. Pendant le dîner, je leur ai demandé quelles étaient les choses qui les surprenaient en France, qui étaient différentes de l’Italie. Je précise que nos amis habitent depuis plusieurs années en France.

Leur première réponse a concerné les enfants.

— Il y a beaucoup d’enfants en France. Ici, avoir trois enfants c’est presque la norme. Alors qu’en Italie, on a plutôt un enfant, parfois deux. Mais trois enfants, c’est rare, nous a expliqué Silvio. D’ailleurs, pourquoi y a-t-il autant d’enfants en France ?

— Il y a une vraie politique familiale, ai-je répondu. Nous avons les crèches, les garderies après l’école, le centre de loisirs le mercredi après-midi, les avantages fiscaux lorsqu’on embauche une nounou pour s’occuper de son bébé. Les femmes peuvent avoir des enfants et travailler.

— C’est vrai. Tu vois, en Italie, a poursuivi Silvio, on compte plus sur la famille pour garder les enfants. D’ailleurs, ça me fait penser à quelque chose. Un jour, en regardant mon relevé bancaire, je m’aperçois que la CAF nous a versé de l’argent. J’ai cru que c’était une erreur. Mais le mois d’après, je reçois à nouveau la même somme, cent vingt euros quelque chose. J’étais surpris. Je suis allé faire un tour sur Internet et j’ai compris que c’étaient les allocations familiales.

— Oui, c’est automatique à partir de deux enfants.

— Oui, ça a commencé après la naissance de Sara. Eh bien, tu vois, pour nous ça c’est vraiment étrange.

J’aime bien quand on trouve que la France a de bons côtés étranges !

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

REPERES : des explications sur le texte.

3 EXPRESSIONS UTILES : pour parler français comme un vrai Français.

UN PEU DE GRAMMAIRE Pourquoi ?

“Pourquoi y a-t-il autant d’enfants en France ?” a demandé Silvio. Je vous propose de poser la question “Pourquoi” à partir d’autres phrases du texte.

— Ce matin, j’ai reçu un courrier de la CAF.

— Leur première réponse a concerné les enfants.

— C’est automatique à partir de deux enfants.

— Ici, avoir trois enfants c’est presque la norme.

REPONSES DANS LA NEWSLETTER.

00:0000:00
Download(Loading)