Feed on
Posts

Mercredi 16 mai 2012

La bousculade du matin

Il y a beaucoup de ponts cette année depuis Pâques. Nous avons donc eu le lundi de Pâques férié, puis le mardi 1er, le mardi 8 mai, et cette semaine le jeudi 17. Les enseignants et les écoliers n’ont pas fait les deux premiers ponts de mai, mais cette semaine ils font le pont c’est-à-dire qu’il n’y a pas école vendredi. Cela permet de faire le pont entre le jeudi et le week-end. Par contre, pour rattraper la journée perdue, les élèves ont classe aujourd’hui mercredi.

Ce matin, j’ai donc accompagné les filles à l’école. Nous accompagnons toujours Micaela en premier et, ensuite, Lisa et moi accompagnons Felicia à l’école maternelle. Avant la classe, j’emmène Felicia aux toilettes pour nettoyer ses lunettes. Elle termine souvent son petit-déjeuner sur le chemin et il y a toujours de belles traces de doigt sur ses lunettes. Le couloir entre les toilettes et la classe est assez étroit. C’est aussi dans ce couloir que les enfants accrochent leur manteau. Il y a donc pas mal de monde et il faut toujours se frayer un chemin.

Ce matin, je portais Lisa, qui elle-même portait Shenglu, son bébé. Nous avions dit « au revoir » à Felicia et je me faufilais pour atteindre les escaliers quand j’ai croisé de trop près le sac à dos d’un papa. Catastrophe, Shenglu s’est retrouvé projeté dans les airs.

— Shenglu ! a crié Lisa voyant son bébé dans les airs.

Moi aussi j’ai crié, mais intérieurement.

Une maman l’a ramassé et l’a tendu à Lisa.

— Mershi ! a-t-elle dit en serrant avec amour son poupon.

Et moi, qu’est-ce que j’ai dit à la maman ?

— Heureusement que ce n’est pas un vrai !

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

REPERES : des explications sur le texte.

3 EXPRESSIONS UTILES : pour parler français comme un vrai Français.

UN PEU DE GRAMMAIRE imparfait / passé composé

« Nous accompagnons toujours Micaela en premier et, ensuite, Lisa et moi accompagnons Felicia à l’école maternelle. » Je vous propose de mettre cette phrase au passé et de choisir entre l’imparfait et le passé composé. Il n’y a qu’un seul de ces deux temps qui est possible. Lequel et pourquoi ? REPONSE DANS LA NEWSLETTER.

00:0000:00
Download(Loading)