Feed on
Posts

Ce matin, j’ai accompagné les filles à l’école : Micaela, en premier, à l’école primaire, puis Felicia et Lisa à l’école maternelle. Alors que je disais au revoir à Felicia, sa maîtresse m’a interpellée.

— Est-ce que vous pourriez nous accompagner au gymnase, le jeudi matin, jusqu’à la Toussaint ? Il s’agit juste d’accompagner la classe dans la rue. Nous allons au gymnase qui se situe à côté de la voie ferrée.

— Je vois où c’est. Oui, avec plaisir.

— Vous pouvez commencer ce matin ?

— Euh, oui, je peux commencer ce matin. Je dois juste déposer Lisa.

— Vous avez le temps, nous partons vers huit heures cinquante.

J’ai tranquillement accompagné Lisa, qui est allée retrouver sa maîtresse Isabelle avec beaucoup de bonne humeur, et je suis retournée dans la classe de Felicia.

Vers huit heures quarante-cinq, la maîtresse a demandé aux enfants de ranger la classe.

Beaucoup se sont alors rendu compte de ma présence.

— Oh, c’est la maman de Felicia ! a dit une petite fille.

— Pourquoi tu es là ? a demandé un petit garçon.

— Je vous accompagne au gymnase.

Les enfants ont mis leur manteau et nous sommes sortis. Oh là là, ce n’est pas facile de se retrouver bergère à l’arrière d’un troupeau de trente petits agneaux. Il y en a qui veulent courir dans la rue, d’autres qui regardent partout sauf là où il faut ou qui n’avancent pas et on finit par se rentrer dedans ! Mais, les agneaux, menés par la maîtresse, sont arrivés à bon port !

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

REPERES : des explications sur le texte.

3 EXPRESSIONS UTILES : pour parler français comme un vrai Français.

UN PEU DE GRAMMAIRE pronoms

« Ce matin, j’ai accompagné les filles à l’école ». Remplaçons « les filles » et « à l'école » par les pronoms qui conviennent.

REPONSE DANS LA NEWSLETTER

00:0000:00
Download(Loading)