Feed on
Posts

agenda.jpg

Hier matin, pendant la sieste matinale postvaccinale de Lisa, j’ai travaillé un peu. Puis le désordre de mon bureau a commencé à me contrarier. J’ai commencé à le ranger. J’ai rassemblé les derniers papiers concernant la compta et les impôts 2010. Une bonne chose de faite. J’ai fait un tri dans la pile de papiers à traiter rapidement pour vérifier que je n’avais oublié aucune commande et qu’il n’y avait rien d’urgent. Il y avait un formulaire pour un organisme à envoyer avant le 6 mai... Oh, oh. Heureusement, après vérification sur Internet, la date limite avait été reportée au 18 mai. J’ai récupéré trois barrettes, deux stylos et une poupée tracas sous mon clavier d’ordinateur. Là, je me suis demandé si finalement une poupée tracas sous le clavier de mon ordinateur n’était pas l’assurance de n’avoir aucun plantage. Je l’ai replacée là où je l’avais trouvée. J’ai trié et rangé les cartes des salons de thé récemment visités. De deux piles de dossiers, j’en ai fait trois.... Et j’ai estimé que j’y voyais un peu plus clair. Je me suis mise à nouveau au travail. Et puis, tout à coup, j’ai pensé que je n’avais pas noté le prochain rendez-vous de Lisa chez le docteur. Tiens, mais où était passé mon agenda ? Je l’ai vaguement cherché. Agacée de ne pas mettre la main dessus, je l’ai cherché un peu mieux. Il était introuvable. Je l’ai cherché partout dans les piles de dossiers, dans la pochette des impôts, et aussi à des endroits où il ne pouvait pas être (à la poubelle). C’était incroyable, je m’en étais servi un peu plus tôt dans la matinée. Ce matin, je l’ai à nouveau cherché, sans le trouver. Bon. Ça commençait à franchement m’énerver. Puis, j’ai aperçu dans la pile des journaux d’informatique celui que j’étais en train de lire avant de ranger mon bureau (je voulais apprendre à vider le cache de mon ordinateur). Bonne pioche ! Mon agenda était là entre les pages du magazine. Ouf.

00:0000:00
Download(Loading)