Feed on
Posts

Ce matin, les choses sérieuses ont commencé pour ma petite fille de deux ans et trois mois. Nous avions rendez-vous avec la directrice de l’école maternelle afin de “valider” son inscription pour la rentrée. Ce terme de “valider” est bien administratif. En vérité, la directrice de cette école souhaite rencontrer chaque enfant avec ses parents avant la rentrée afin de le familiariser avec l’école.
L’entretien dans le bureau de la directrice était tout de même suffisamment impressionnant pour que ma fille d’habitude coquine et bavarde ne dise pas un seul mot. Bien à l’abri sur les genoux de son papa, elle n’a cependant pas perdu une miette de la discussion.
Il a été question :
- des horaires de l’école : 8h30 - 11h30 puis 13h30 - 16h30
- de l’organisation de la journée : récréations, sieste l’après-midi
- des jours de classe : lundi, mardi, jeudi et vendredi
- de la “propreté” : le port des couches est interdit à l’école
- des activités en classe : peinture, collage, découpage, chansons, gymnastique, apprentissage de l’alphabet, du calcul, ...
- de la cantine : une fois par semaine pour ma fille. Il faudra aller acheter des tickets à la mairie.
- du jour de la rentrée : le 2 septembre 2008
Enfin, la directrice a terminé l’entretien par un baiser sur la joue de ma fille.
- A bientôt, Micaela. Inscription validée!
Et ma fille a dit de sa petite voix : au revoir. Et nous avons quitté le bureau de la directrice. Nous avons retraversé la cour d’école où les enfants jouaient, et nous sommes allés voir les trains passer.