Feed on
Posts

assiettecarree.jpg

Il y a quelques semaines, j’ai acheté sur Internet un bon pour un goûter dans le salon de thé d’un hôtel de luxe à quelques rues du Louvre. La présentation vantait l’excellence de leurs pâtisseries et leurs délicieuses boissons chaudes. Le prix avant réduction était exorbitant : 48 euros pour deux personnes. La réduction offerte était de cinquante pour cent. J’en ai parlé à Natasha, elle était partante.

Nous y sommes allées aujourd’hui. La décoration du salon de thé m’a paru agressive : murs blancs, meubles noirs ou gris, immenses tableaux gris foncé au mur, néon bleu pour l’éclairage. La jeune femme qui s’est occupée de nous était très étrange.

— Nous ne vous donnons pas de carte, alors écoutez bien la liste des boissons ! Thé Earl Grey, thé à la menthe, thé à la cannelle, chocolat chaud, thé vert ou infusion. Je vous laisse cinq minutes pour choisir. Mon collègue vous prépare l’assiette du goûter.

Le thé provenait d’une marque de supermarché, ce n’était pas vraiment ce que l’on pouvait attendre d’un vrai salon de thé. Un jeune homme sympathique, lui, nous a apporté une grande assiette carrée sur laquelle des mini pâtisseries étaient disposées. Nous avons goûté silencieusement.

Je voulais parler à Natasha de mon compte Twitter, mais j’étais perturbée par l’écran de télévision géant sur lequel passait en boucle un défilé de mode. La musique techno n’aidait pas non plus à la concentration. Enfin une responsable, puis un responsable, sont chacun venu remonter les bretelles de deux jeunes hommes du personnel sans tenir compte de notre présence. Oh, bien sûr, ils n’ont pas levé la voix, mais c’était désagréable. Quand je mange de la pâtisserie, je ne veux pas savoir que tel jeune homme a mélangé les bouteilles consignées et les bouteilles non consignées. Je ne veux pas savoir que tel autre ne s’est pas correctement occupé de sortir les poubelles. Et puis, j’avais l’impression que si ces deux managers nous remarquaient, ils allaient soudain venir s’en prendre à nous. Natasha et moi sommes ressorties très déçues. Je peux vous dire que les adresses que je vous ai données sur mon site sont de bonnes adresses. Tout n’y est pas toujours parfait, mais cela n’a rien à voir avec cet endroit.

Au sommaire de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

REPERES Les prix dans les salons de thé - Les bouteilles consignées - Lien vers ma liste des salons de thé - 3 EXPRESSIONS UTILES - UN PEU DE GRAMMAIRE réécriture Amusons-nous avec cette phrase. « Un jeune homme sympathique, lui, nous a apporté une grande assiette carrée sur laquelle des mini pâtisseries étaient disposées. » Le sujet qui est masculin devient féminin, l’assiette carrée devient un plat rond, les pâtisseries deviennent des croissants. Comment se transforme la phrase ?

00:0000:00
Download(Loading)