Feed on
Posts

Cet après-midi, Micaela était invitée au goûter d’anniversaire d’une de ses copines. Nous avions acheté un petit cadeau. A quinze heures, après une petite sieste, je l’ai déposée chez son amie. Quelques enfants étaient déjà là. A peine Micaela était-elle arrivée que tous les enfants présents se sont mis à crier son nom « Mi-cae-laaaaaaa ». Puis une petite Sarah est arrivée et ce fut à nouveau des cris : « Sa-raaaaaaaah ». Oh là là !

Pour la fête, la maman de la petite fille dont c’était l’anniversaire avait préparé une table entièrement recouverte de bonbons dans des petits bols. Je n’en avais jamais vu autant. Elle avait aussi prévu pour chaque petite fille un diadème de fée.

Deux heures et demie plus tard, je suis allée chercher Micaela. Lorsque j’ai sonné à l’interphone, je n’ai entendu que des cris. Oh là là, ai-je pensé à nouveau. La maman quand elle m’a ouvert la porte avait l’air d’avoir fait un tour dans un manège à la fête foraine ou d’être passée à travers une tempête en mer, bref, un truc où on perd le contrôle. D’ailleurs, il y avait des enfants qui sautaient allègrement sur son canapé. Une autre maman est arrivée. Sa petite fille s’est précipitée dans ses bras et s’est mise à pleurer.

« — Maman, elle m’avait dit qu’elle n’avait pas de Furry Frenzy et en fait, elle en avait un !

— Mais, ce n’est pas grave...

— Siiiiiii.

— C’est quoi un Furry Frenzy ? suis-je intervenue.

— Un petit animal qui roule tout seul. C’est à la mode.

— Regarde, c’est ça un Furry Frenzy m’a dit la petite fille en sortant une boule de poils grise. »

On aurait dit une souris.

Micaela et moi sommes parties. Elle est rentrée à la maison en faisant des pas chassés et en zozotant.

« Tu as vu Maman, Ze parle comme ça maintenant ! Ze parle comme ça ! Z’ai un sac de bonbons et pas toi !».

Oh là là, ai-je pensé.

— Et tu t’es bien amusée à la fête ?

— Ah, oui, c’était trop bien.

— Qu’est-ce que vous avez fait ?

— Euh, ze ne sais pas. Oh, mais Felicia sera zalouse de mes bonbons. C’est pas grave, ze vais lui en donner.

— Ah, c’est gentil.

Finalement, on m’avait bien rendu ma fille.

Aujourd'hui, au sommaire de One thing in a French day PLUS - La newsletter du podcast

REPERES : Les prénoms à la mode pour les petites filles en 2011 — Furry Frenzie — diadème — 3 EXPRESSIONS inUTILES sélectionnées dans le textes — UN PEU DE GRAMMAIRE : passé simple. «D’ailleurs, il y avait des enfants qui sautaient allègrement sur son canapé. Une autre maman est arrivée. Sa petite fille s’est précipitée dans ses bras et s’est mise à pleurer.» Dans ce passage, mettons les verbes qui devraient être au passé simple... si j’étais La Comtesse de Ségur! S’agit-il des verbes à l’imparfait ou des verbes au passé composé? Et pourquoi?

00:0000:00
Download(Loading)

  • kaitlin

    Bonjour Laetitia! Je suis une fille américaine et j’ai lu de votre podcast dans le roman The Pillow Book of Lotus Lowenstein. Saviez vous que vous êtes dans ce livre?

    Voici le lien: http://books.google.com/books?id=hEuTzhQbXxMC&lpg=PA26&ots=1OmV473nhd&dq=pillow%20book%20of%20lois%20lowenstein&pg=PA197#v=onepage&q&f=false

    Et maintenant j’écoute le podcast y je l’adore!

    Dec 10, 2011 at 8:50 pm
  • mmeperpl

    Je reçois la newsletter depuis une semaine et j’aime bien écouter vos podcasts. Je suis une américaine qui étudie le français depuis 15 ans.

    Je ’sais’ les régles concernant l’imparfait vs le passé-composé mais il y a toujours des phrases où j’ai des questions.

    question de grammaire… Vous avez écrit: “Micaela était invitée…” pourquoi on utilise l’imparfait si l’action de ‘inviter’ est ‘complété’ dans le passé? Est-ce que c’est un cas où ‘invitée’ est plutôt un adjectif qu’un participe passé?

    Et si l’on dit “Micaela a été invitée…”, ça sera une faute ou pas?

    Merci!

    Dec 12, 2011 at 4:30 am