Feed on
Posts

Ce matin, en rentrant d’avoir accompagné les filles, j’ai croisé mon voisin Jacques. Nous avons discuté cinq minutes, au soleil, dans la résidence. Jacques m’a raconté son week-end en Normandie dans un gîte pour une fête de famille. Ils étaient trente-deux petits et grands. Les adultes s’étaient réparti les repas et Jacques avait préparé son célèbre bœuf à l’écarlate ou pickelfleisch, une recette de la cuisine juive d’Alsace.

— Et toi, ça va ? m’a-t-il demandé. J’espère que tu prends du temps pour toi. Je sais par expérience que les petits derniers ont tendance à accaparer leur maman.

— Oh, ne t’inquiète pas ! En ce moment, je n’arrête pas ! lui ai-je répondu en rigolant. Tu veux connaître mon emploi du temps de ces dix derniers jours ?

— Vas-y, je t’écoute. Je sais déjà où tu étais mardi soir.

— C’est vrai. Je commence par vendredi de la semaine dernière. Vendredi soir, j’étais au Louvre avec trois copines pour l’atelier « Photographier le Louvre » ; dimanche matin, je suis allée à la piscine avec Caroline ; mardi soir, je suis allée au Balzac avec Pietro et toi voir « Les espions » ; jeudi soir, je suis allée au hammam et au restaurant avec une copine ; vendredi soir, je suis allée au cinéma voir un super film argentin ; samedi, j’ai vu Natasha pour travailler ; dimanche matin, je suis retournée à la piscine avec Caroline et, demain soir, je retourne au cinéma voir un film égyptien.

— Mais tu n’arrêtes pas ! C’est indigne ! s’est exclamé Jacques en riant.

— Oui, mais en fait, je me prépare pour la semaine prochaine. Pietro sera absent toute la semaine, il part en stage à Martigues.

— A Martigues !

— Oui, tu te rends compte, au bord de la mer, à côté de Marseille et en plus il y a une piscine dans l’hôtel. Je lui ai dit « C’est quoi ce stage ? Il est vraiment nécessaire ? Cela ressemble à des vacances déguisées ».

Nous nous sommes quittés. Et si toute cette agitation c’était tout simplement le printemps ?

Au sommaire de One thing in a French day PLUS :

REPERES des explications sur le texte 3 EXPRESSIONS UTILES pour parler comme un vrai Français UN PEU DE GRAMMAIRE poser une question. « C’est quoi ce stage ? Il est vraiment nécessaire ? » A l’oral, dans le langage courant, nous ne formulons pas toujours les questions correctement. Corrigez mes questions !

00:0000:00
Download(Loading)