Feed on
Posts

Ce matin, je suis allée à Saint-Michel vendre des livres. Il y a dans ce quartier de la place Saint-Michel deux fameuses librairies (entre autres) chez qui il est possible d’acheter et de vendre des livres d’occasion. J’ai à la maison toute une pile de livres que je ne souhaite pas garder. J’avais fait un grand tri de mes bibliothèques avant les vacances. En ce qui concerne la vente, c’était une première pour moi. Hier, j’ai choisi quelques livres parmi ceux mis de côté en prenant soin de piocher dans des catégories différentes ( romans policiers, romans, essais, livres en anglais) et ainsi voir ce qui se vendait le mieux. Ce matin, j’ai entassé la bonne dizaine de livres dans mon caddie et je suis partie pour Paris. Je me suis rendu à l’endroit où l’on propose ses livres. Il y avait déjà quelques personnes qui faisait la queue. En fait, le principe est celui du magasin, sauf que l’on fait la queue pour vendre au lieu d’acheter. Quand ça a été mon tour, le jeune homme à la caisse à vérifié mon identité et il a scanné chacun des livres. Il a mis de côté ceux qui l’intéressaient en fonction de ce qu’il lisait sur son écran d’ordinateur et m’a rendu les autres. Il m’a expliqué que “les grands formats quand ils sont sortis en poche, on ne les prend plus”. Que “ce roman par exemple, on l’a déjà en stock, mais que [je pouvais] le représenter à nouveau”, que “les classiques à tranches jaunes ne se vendent plus”. Résultat des courses : dix-huit euros et quatrevingt-cinq centimes! Pour seulement cinq livres (dont un gros dictionnaire du discours, celui qui m’a sans doute le plus rapporté). Toute fière de ma cagnotte, j’ai remonté le boulevard Saint-Michel. Je ne savais pas trop où aller. J’ai pris le boulevard Saint-Germain en direction d’Odéon. De là, j’ai pris quelques petites rues, j’ai regardé les vitrines et je suis arrivée derrière le marché Saint-Germain (davantage un centre commercial qu’un marché, en réalité). Et qu’est-ce que je vois? Une boutique Giraudet! Les fameuses quenelles de Lyon! Miam! J’ai transformé une partie de ma cagnotte en quenelles que j’ai dégusté cuites à la vapeur et plongées dans une soupe carottes-coriandre.... Un délice! Vive la vente de livres!

00:0000:00
Download(Loading)