Feed on
Posts

Une fois nos sens bien éveillés, nous avons pu passer aux choses sérieuses. Le jour tombait, nous étions toujours dans le jardin, assis en cercle autour de Carine. Elle a sorti plusieurs boîtes de chocolats et les a délicatement ouvertes. Ceux qui ne connaissaient pas ses chocolats ont fait des « oh! comme c’est joli ».
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00
Download(Loading)