Feed on
Posts

Ah, ça y est, je suis allée à la pâtisserie dont je vous ai parlé la semaine dernière. Celle qui n’est qu’à vingt minutes à pied de chez moi. En fait, comme me l’avait expliqué Patricia de la garderie, il s’agit davantage d’une confiserie. La boutique est très belle, nichée derrière la grande église de La Garenne-Colombes. Cette grande place a quelque chose de provincial. La boutique de Nicolas Bernadé est spacieuse, dans les teintes gris pâle.

Un des murs de la boutique est recouvert de tablettes de chocolat, chacune dans leur emballage dans les mêmes tons que la boutique. Sur des consoles, il y a des sachets de madeleines, de chocolats, une bassine en cuivre garnie de guimauves. Et sur un autre mur, il y a des étagères sur lesquelles sont disposés des pots de confitures présentés par gamme de couleurs. Du plus jaune au plus rouge. Les pots sont éclairés par l’arrière. C’est très joli. La patronne (je suis sûre que c’était la patronne) m’a aidée à choisir une tablette de chocolat. J’ai choisi une tablette de Tanzanie pour ses arômes épicés. J’ai pris un sachet de madeleines pour le goûter des filles, un pot de confiture de clémentines à la couleur extraordinaire et un sachet de madeleines en forme de boules, recouvertes de chocolat noir.

Je suis sortie de la boutique impatiente de goûter ces trésors. Ce midi, en dessert, j’ai goûté une des madeleines au chocolat. Et, oh, surprise, au milieu de la petite boule, il y avait un cœur de confiture ! Cette petite madeleine fourrée m’a vraiment plu. Les madeleines nature que j’avais achetées pour le goûter des filles ont disparu en quelques minutes.

— Maman, c’est trop bon. Tu pourras en racheter, s’il te plaît ?

— On verra Micaela.

Au sommaire de One thing in a Frenchday PLUS (la newsletter du podcast)

REPERES La pâtisserie - La confiserie - Les madeleines - La madeleine de  Proust - 3 EXPRESSIONS UTILES - UN PEU DE GRAMMAIRE jeu sur une phrase :

« Cette petite madeleine fourrée m’a vraiment plu. »

Amusons-nous avec cette phrase.

Remplaçons la madeleine par un chocolat. Comment se transforme la phrase ?

Remplaçons ensuite le chocolat par des éclairs au café et le «je» par «nous». Comment se transforme la phrase ?

00:0000:00
Download(Loading)

  • Mitamura

    Bonjour, Madame. Je suis Japonais. J’aurai bientôt 63 ans. J’apprends le français depuis quelques années, mais j’ai encore du mal à progresser en français surtout à comprendre à l’oral. J’ai heureusement trouvé ce website le mois dernier. J’ai envie de profiter de ce site pour améliorer mon mauvais français. Je vous remercie d’ avance. À propos, vous avez vraiment un gros rhume ! Je vous souhaite d’aller mieux au plus tôt. Est-ce que vos enfants sont déjà en forme ? Merci et à bientôt.

    Feb 4, 2012 at 6:39 am