Feed on
Posts

Hier, j’ai assisté au Louvre à une conférence très intéressante sur l’histoire de la page savante dans l’édition. Cette conférence faisait partie du cycle de conférences « La chaire du Louvre » où un historien ou un archéologue vient présenter ses derniers travaux au public. Tout ce qui touche au livre ou à l’édition m’intéresse beaucoup. J’y suis allée avec Natasha.

La conférence commençait à 19 heures. Nous nous étions donné rendez-vous devant l’auditorium de bonne heure pour être sûres d’avoir de bonnes places.

Nous étions parmi les premières personnes installées. La salle s’est vite remplie d’un public très divers : des personnes âgées, des plus jeunes, des étudiants, des hommes ou des femmes. Natasha m’a fait remarquer une vieille dame très distinguée et élégante qui portait un chignon retenu par une couronne de petits peignes. Malgré son chignon, elle avait un style assez moderne avec son blouson en cuir rouge au col relevé. Et avec son énorme montre, elle aurait sans doute positivement attiré le regard de notre ancien président. Cette dame était assise au premier rang.

A dix-neuf heures passées, une jeune femme est arrivée sur scène et avec son charmant accent italien elle nous a présenté la conférence et le professeur Grafton, un historien américain et francophile, qui tenait la conférence. Celui-ci est à son tour arrivé sur scène. Mais avant de prendre la parole, il est allé saluer quelqu’un au premier rang. Devinez qui ? La vieille dame à la grosse montre.

La conférence a commencé, très intéressante. A un moment où j’étais très concentrée, je ne sais pas ce qui s’est passé, mon cahier a glissé de mes genoux et, en voulant le rattraper, j’ai tapé sur mon stylo qui est parti, à mon grand effroi, dans les airs ! Après une magnifique trajectoire, heureusement dans la pénombre, il est tombé pile sur la veille dame. Celle-ci a ramassé le stylo et elle a regardé derrière elle avec incompréhension. Le stylo est miraculeusement revenu vers moi et on ne m’a pas jetée en prison. Sauvée !

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

REPERES : des explications sur le texte.

3 EXPRESSIONS UTILES : pour parler français comme un vrai Français.

UN PEU DE GRAMMAIRE accords

Prenons cette phrase.

« La salle s’est vite remplie d’un public très divers »

Et jouons à remplacer le mot « salle » par le mot « salon » et le mot « public » par le mot « assemblée ». Comment change la phrase ?

REPONSE DANS LA NEWSLETTER.

00:0000:00
Download(Loading)