Feed on
Posts

Carcassonne

Hier soir, j’ai eu mon amie Michelle au téléphone. Après avoir échangé quelques nouvelles, je lui ai parlé du livre de Henry James sur son voyage en France. Je n’ai toujours pas terminé ce livre, je fais durer le plaisir. Henry James est désormais dans le sud de la France, à Avignon.

Mais c’était de Carcassonne dont je voulais parler à Michelle, car Henry James y a consacré deux chapitres. Michelle y a passé quelques jours au printemps dernier. Elle m’avait envoyé des photos par email qui nous avaient beaucoup plu. Elles avaient particulièrement plu à Felicia qui aime beaucoup les châteaux forts depuis qu’elle a appris à dessiner des créneaux en moyenne section.

En effet, il y a à Carcassonne une cité médiévale fortifiée dont les remparts possèdent cinquante-deux tours. Cette cité médiévale comprend un château (le château des Comtes de Carcassonne) et une basilique. Ses origines remontent à la période gallo-romaine. La visite de Henry James est très intéressante parce qu’il rencontre des habitants et rapporte des conversations qu’il a eues avec eux. Comme je vous le disais, c’est la France des années 1880. Il tombe par exemple sur un infirme au pied des murs qui « profitait de l’après-midi du mieux qu’il pouvait ». Cet homme est allé faire la guerre au Mexique et maintenant il est sans ressources, infirme à Carcassonne où « quelques octogénaires des deux sexes se laissent mourir là où ils ont vécu ». Tout n’est pas aussi dramatique, bien sûr. Michelle était très enthousiaste. Elle garde un très bon souvenir de Carcassonne.

— Des dames de là-bas m’ont dit que le feu d’artifices du 14 juillet était absolument fantastique, m’a dit Michelle, mais qu’il est pratiquement impossible de trouver où se loger à cette époque. Tout est réservé un an à l’avance.

Moi qui ne suis pas vraiment une fille du Sud, je commence à me laisser tenter par ces paysages et ces châteaux forts. Et vous ?

00:0000:00
Download(Loading)