Feed on
Posts

Je continue cette mini-galerie de portraits par celui du troisième agent qui a visité notre appartement dans le but de nous fournir une estimation de notre bien. Troisième agent, troisième méthode.

En réalité, cet agent connaissait déjà notre appartement puisque c’est lui qui nous l’avait vendu. Il est entré, détendu, la démarche souple, comme s’il venait de finir un bon déjeuner.

— Ah, cet appartement est toujours aussi agréable. Alors, dîtes-moi, quel est votre projet ?

Cet agent a aussi une agence en face de la gare et je pense qu’il est à l’origine du changement de style de l’agent numéro 2. Il y a une forte concurrence entre les agences immobilières dans notre quartier. Et il faut se faire remarquer. C’est ce troisième agent qui a commencé à se laisser pousser les cheveux et la barbe, et à prendre un look « gentleman-farmer » avec sa grosse veste en velours sombre, sa chemise à carreaux et son chapeau de feutre noir. Mais chez lui, je pense que ce style correspond vraiment à sa personnalité de bon vivant. Il connaît bien son travail, son quartier et il travaille au feeling. Il a aussi un côté paternel que je lui ai découvert aujourd’hui.

— Je ne veux pas être pessimiste, m’a-t-il dit, mais avez-vous bien préparé votre projet ? Vous avez tout de même une petite famille. Je vous dis cela, car j’ai vu des gens craquer avec le crédit-relais.

— Dans notre montage financier, l’ai-je rassuré, le crédit-relais n’arrive qu’à la fin.

— C’est bien. Je vous trouve prudents.

Il a fait un tour de l’appartement, puis il m’a donné son estimation (dans la même fourchette que les deux autres). Il m’a quittée souriant, me faisant une révérence avec son chapeau et en me disant :

— A dans deux ans !

00:0000:00
Download(Loading)