Feed on
Posts

20220922_185252.jpg

Avant notre départ en Italie, j’ai entendu à la radio, sur France Culture, le début d’une émission sur Jean-François Champollion, l’homme qui a percé le mystère de hiéroglyphes. J’ai tout de suite été happée. Eh oui, cette année, cela fait deux cents ans qu’il a fait part de sa découverte au secrétaire perpétuel de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres dans une lettre restée célèbre, la lettre à Monsieur Dacier. 

www.onethinginafrenchday.com

 

20220921_081100.jpg

— Maman, il y a un livre sur rebord de la fenêtre ! m’a dit Lisa qui venait de s’allonger sur mon lit. 
— Oui, je sais. 
— C’est toi qui l’as fait tomber ? Mais comment on va faire ? 
J’aime bien secouer mon dessus de lit le matin. Je vous arrête tout de suite. Ce n’est pas comme si je secouais une nappe avec des miettes ! Nous sommes au 5e étage, en bas il y a un jardinet, personne ne passe.

www.onethinginafrenchday.com

20220915_164549.jpg

C’est la définition même de flâner, se laisser porter. Marilyne et moi étions parties pour une visite du Printemps et des Galeries Lafayette… mais nos pas nous ont menées un peu ailleurs. Un peu seulement. 
Marilyne et moi vous emmenons dans le quartier des grands magasins depuis mercredi. Vous nous suivez ? 
Dans les notes de l’épisode de mercredi, vous trouverez un historique de ces deux grands magasins parisiens. 

www.onethinginafrenchday.com

 

20220915_164549.jpg

Aujourd’hui, le podcast est sur le terrain, à Paris ! Et nous retrouvons Marilyne que vous n’aviez pas entendu depuis l’été 2021.

Marilyne est une jeune femme très souriante, je pense que cela s’entend dans sa voix.

Dans les notes qui accompagnent le transcript, je vous en dirai un peu plus sur l’histoire de ces grands magasins, avec quelques photos, bien sûr. 

www.onethinginafrenchday.com

 

20220917_135548.jpg

Chose inhabituelle, j’enregistre ce podcast avec la télé allumée. Je suis les funérailles de la Reine Elizabeth. 
Ce matin, j’ai reçu un message de mon amie Gabriella. Son message contenait des photos de la salle des mariages de la Mairie d’Asnières. C’est une très belle salle avec des peintures de Henry Bouvet, le peintre qui a remporté le concours lancé par la Mairie d’Asnières pour la décoration de cette salle au tout début du XXe siècle. Gabriella l’a visitée à l’occasion des Journées du patrimoine qui ont lieu chaque année au mois de septembre. Vous connaissez peut-être cette manifestation, au départ française et maintenant internationale, qui permet pendant un week-end de visiter des lieux ou des bâtiments liés au patrimoine. 

www.onethinginafrenchday.com

 

20220907_160259.jpg

Cet après-midi, j’ai accompagné Lisa pour une séance chez le kiné. Elle doit renforcer son dos pour éviter de grandir de travers. Le kiné est sympa, il vient d’ouvrir son cabinet avec deux collègues dans une rue près de la gare, côté Asnières. Je précise le côté parce que vous vous souvenez que la gare de Bécon-les-Bruyères a deux sorties, côté Asnières et côté Courbevoie. Ces deux côtés conditionnent nos parcours dans le quartier. 

www.onethinginafrenchday.com

 

IMG_3839.jpg

Comment rapporter un petit bout de Paris dans sa valise? Pas facile de trouver des souvenirs peu encombrants à rapporter en avion. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais c’est une chose à laquelle je pense souvent. J’aime les petits souvenirs, peut-être. Lila, une amie de Mathilde, la fille de Caroline, m’a montré il y a quelques semaines son porteclé. Je l’avais rapporté de Bretagne quand elle avait une dizaine d’années, j’avais dû en acheter un pour chacune des filles. Le sien est toujours là, accroché à ses clés. 

www.onethinginafrenchday.com

 

20220911_091937.jpg

Hier matin, lorsque nous nous sommes levés, il y avait du brouillard dehors. Nous l’avons découvert en arrivant dans la cuisine. J’ai ouvert la fenêtre pour respirer l’air. Oui, ça sentait l’automne. Lisa et Felicia se sont demandé si le brouillard pouvait entrer dans la maison. 
Est-ce que ce brouillard ne venait pas sonner la dernière semaine de l’été? Il a plu la semaine dernière, les températures ont chuté. Les filles ont eu froid la nuit et elles ont demandé si on pouvait remettre leur couette. 

www.onethinginafrenchday.com

 

20220709_105900.jpg

Aujourd’hui, nous retrouvons Claire Heitzler, cheffe pâtissière, qui a ouvert il y a quelques mois sa boutique à Levallois, tout près de Paris. Après un parcours d’excellence, la cheffe pâtissière qui a notamment travaillé au Japon, nous propose une expérience différente de la pâtisserie. L’arbre de vie est le symbole que vous retrouverez sur ses desserts, sans doute parce que ses pâtisseries sont la rencontre de la maîtrise, d’une démarche et d’une vision de la vie. 

La suite du texte est dans le TRANSCRIPT, abonnez-vous!
http://bit.ly/OneThingTranscripts

 

En prenant la ligne 3, vous descendrez au terminus, Pont de Levallois Bécon. Vous remarquerez avant d’arriver qu’une des stations porte le nom de Louise Michel, une des héroïnes de la Commune que nous avons croisée au début de notre promenade de l’été. Après être allé regarder la Seine et peut-être fait un tour sur l’Ile de la Jatte, je vous invite à retourner sur vos pas et à trouver la rue du Parc. Là se trouve une petite boutique à la devanture verte.

La suite du texte est dans le TRANSCRIPT, abonnez-vous!
http://bit.ly/OneThingTranscripts

 

- Older Posts »

Podbean App

Play this podcast on Podbean App