Feed on
Posts

Le mardi ma plus petite fille passe la matinée à la halte-garderie. Elle est à deux pas de l’école, donc je vais la chercher juste un peu avant d’aller chercher ma grande fille à l’école. Je m’y rends en général vers onze heures car je bavarde toujours un peu avec les puéricultrices. Mais hier, je suis sortie tôt de la garderie. Je n’avais pas envie de poireauter en grelottant devant la porte de l’école alors j’ai décidé de faire un petit tour. J’ai remarqué devant moi dans la rue une dame qui habite notre résidence. C’est une voisine toujours préoccupée de ce que font les autres résidents. Rien ne lui échappe. Par exemple, un jour, j’ai oublié de ranger la poussette et je l’avais laissée tout un après-midi devant la porte de mon escalier ; eh bien, ça ne lui avait pas échappé et, elle qui aime l’ordre dans la résidence, me l’a fait remarquer, de manière sympathique, mais quand même.
Elle était donc devant moi et s’est arrêtée subitement pour regarder un immeuble. Je l’ai dépassée et j’ai tourné dans une autre rue. Plus loin, je l’ai aperçue venant en sens inverse. Elle s’est à nouveau arrêtée pour observer un immeuble. J’ai trouvé cela étrange. J’avais à peine eu le temps de penser cela qu’elle était repartie et s’était à nouveau arrêtée pour lever la tête. Là, j’ai trouvé son comportement des plus étranges. Oh, pas de quoi en référer à Sherlock Holmes, bien sûr.
Mais, il était l’heure pour moi de retourner à l’école. J’y ai retrouvé Caroline à qui j’ai raconté ce que j’avais vu.
- C’est bizarre, m’a-t-elle dit.
Il y a sûrement une explication, je la connaîtrai peut-être un jour.