Feed on
Posts
Comments

Micaela s’est réveillée ce matin avec mal à la tête, mal aux oreilles et de la température. A huit heures piles, j’ai appelé le secrétariat de la pédiatre pour avoir un rendez-vous. La secrétaire nous a proposé un rendez-vous à dix-heures. C’était parfait pour ensuite aller chercher les filles à onze heures trente à l’école. A dix heures moins vingt, nous avons donc quitté la résidence pour nous rendre chez le docteur.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


L’artisan

Vendredi qui vient, nous aurons les clés de notre nouvel appartement. Cela commence donc à devenir vraiment concret. J’ai même préparé quelques cartons pour le déménagement. Et puis, aujourd’hui, je suis allée voir un artisan dont on m’avait parlé. Nous avions rendez-vous à quinze heures, juste avant que je n’aille chercher les filles à l’école. C’était un grand homme assez jeune, souriant et très poli. Je lui ai expliqué notre projet.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Une fois nos sens bien éveillés, nous avons pu passer aux choses sérieuses. Le jour tombait, nous étions toujours dans le jardin, assis en cercle autour de Carine. Elle a sorti plusieurs boîtes de chocolats et les a délicatement ouvertes. Ceux qui ne connaissaient pas ses chocolats ont fait des « oh! comme c’est joli ».
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Vous vous souvenez de Carine la chocolatière que j’ai rencontrée début février? Eh bien elle m’a invitée à venir participer à la dégustation de sa gamme de chocolats pour la fête des mères. C’était hier soir, Géraldine m’accompagnait. La dégustation avait lieu chez la conseillère Thermomix de Carine. Elle utilise cet appareil pour réaliser ses pralinés.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Ce midi, j’ai entendu à l’émission « Le jeu des mille euros », sur France Inter, la question suivante : qu’est-ce que l’effet papillon ? La candidate a donné une bonne réponse. Et de mon côté, je vais vous donner la mienne. Tout commence avec les gourdes de Micaela et Felicia. Les filles ont la possibilité d’emporter une gourde pour boire à l’école.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


J’ai lu dans un livre qu’on ne devait pas réchauffer une tisane, mais on peut certainement réchauffer un podcast qui parle de tisane. Non ?
Jeudi dernier, donc, il faisait beau et je m’étais programmé une petite balade dans Paris. J’avais repéré sur Internet un événement au jardin des Tuileries : la pépinière des laboratoires Lehning, un laboratoire français d’homéopathie et de médicaments à base de plantes.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Les cartons

Le déménagement approche, il est prévu pour dans un mois jour pour jour. Et donc, je commence à y penser, enfin plutôt à y réfléchir. C’est comme une pelote de laine, il faut que je trouve le bon bout. Cependant, autour de moi la pression commence à se faire sentir. On me demande si j’ai commencé les cartons.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Hier en fin d’après-midi, je sortais pour aller chercher les filles à l’école quand j’ai aperçu nos deux petits voisins du dessus sur la pelouse. Il était dix-sept heures. Je leur ai fait un signe en partant et j’allais me retourner pour continuer mon chemin quand j’ai aperçu le gendarme de la résidence s’approcher d’eux. Je l’appelle comme ça, mais ce n’est pas un titre officiel, par contre c’est bien le rôle qu’il s’est lui-même donné.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Le baiser

Le dernier jour de beau temps, le jeudi, nous avons déjeuné avec Marie-Françoise, l’amie de mon père qui fait des confitures. Après l’avoir quittée, nous sommes descendus en voiture à la plage de Trestraou.
— Micaela et Felicia, ça vous dirait de marcher avec moi jusqu’à Ploumanac’h par le sentier des douaniers ?
Felicia ne voulait pas, elle voulait digérer tranquillement ses crêpes du déjeuner.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Vous savez que ces vacances en Côtes d’armor sont pour nous l’occasion de voir nos amis de la ferme. Nous y sommes allés le mercredi après-midi. Les filles étaient très heureuses de retrouver leurs copains, les petits-enfants de Marie-Claire la fermière. Dès qu’ils se sont retrouvés, nous les avons perdus de vue. Par contre, on les entendait rire. Aude était là, bien sûr. Elle nous a montré ses nouvelles sculptures dans son atelier situé dans l’ancienne grange.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


- Older Posts »

Quantcast