Feed on
Posts
Comments

Cet après-midi, Natasha et moi avions besoin de travailler sérieusement sur notre prochain livre. Le salon de thé La souris et des hommes est l’endroit idéal pour cela. C’est aussi un quartier qui me plaît. Il y a beaucoup de petites boutiques, des endroits pour manger, des rues calmes et d'autres, très bruyantes. C’est très parisien. La rue de Maubeauge où se trouve le salon monte vers Montmartre.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Les filles ont des périodes dans leurs jeux et dans leurs lectures. Après une période Playmobil, puis une période dînette, en ce moment, Felicia est très Barbie et princesse Disney. Tous les soirs, elle aime lire une petite histoire d’un livre qu’elle a reçu pour ses cinq ans et qui offre pour chaque jour de l’année une histoire avec un des personnages Disney. Cet après-midi, Lisa et elle ont insisté pour que je leur lise une des histoires de ce livre avant la sieste.
— Laquelle ? ai-je demandé à Felicia qui me tendait le gros livre. Celle d’aujourd’hui ?
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


La mésange

Il y a beaucoup de critiques sur les nouveaux rythmes scolaires et la fatigue des enfants qu’ils entraînent. Après deux semaines de test, je suis plutôt contente. Je crois que c’est une réforme qui convient bien à notre famille. C’est vrai que je peux adapter mon travail aux horaires de sortie des filles ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Ainsi, deux fois par semaine, les filles quittent l’école à 15 h 45. Le mardi et le vendredi.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Aller chez le coiffeur est presque devenu une routine ces dernières années. J’y suis allée aujourd’hui, au salon près de République où j’étais allée en janvier, comme ça, sur un coup de tête. Mon coiffeur était un jeune homme tout habillé de noir, assez silencieux. Il a commencé par m’examiner sous différents angles pendant plusieurs minutes, soupesant mes cheveux, les manipulant, testant des longueurs, avant de finalement m’adresser la parole.
— Que vous voulez faire ? m’a-t-il demandé avec un léger accent.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER

Listen Now:


Ce matin, je suis allée chercher les filles à onze heures trente. Nous étions devant l’école primaire lorsque nous avons vu Haroldo, le compagnon de mon amie Michelle. Haroldo est un muscisien et chanteur brésilien.
— Alors, comment vas-tu la star? m’a dit Haroldo en me faisant la bise.
— La star? Mais ce n’est pas moi, c’est Michelle la star! ai-je dit en riant, car La star est le surnom de Michelle.
— Je t’ai vue dans Le Parisien la semaine dernière! a expliqué Haroldo.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Notre deuxième semaine à Dieppe a commencé par une déception. Le stage de natation de Micaela et Felicia était annulé. Cependant, nous avons tout de suite vu l’avantage de cette annulation. Un avantage énorme qui s’appelle la grasse matinée ! Cela faisait des années que je n’avais pas aussi bien dormi et j’étais bien contente finalement de ne pas avoir à mettre le réveil tous les matins pour être à neuf heures moins cinq à la piscine. Dans notre appartement de location, nos chambres étaient sous les toits et il y avait un Velux dans la mienne.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Cette année, à Dieppe, le temps n’était pas aussi beau que l’année dernière, mais nous avons pu sortir autant que nous le voulions. La première semaine, les filles ont fait quelques ateliers à La cité de la mer qui leur ont beaucoup plu : atelier cerf-volant, découverte du littoral, nourrissage des poissons et visite du port où elles ont pu voir le pont bleu se lever et le pont gris tourner pour laisser passer un grand voilier.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Aujourd’hui, c’était le premier mercredi des filles à l’école. C’est tout nouveau, car jusqu’à l’année dernière les enfants de maternelle et de primaire n’allaient pas à l’école le mercredi matin, mais seulement le lundi, mardi, mercredi et jeudi. Dans notre ville, la mise en application a été un peu rocambolesque parce que nous avons changé de maire aux dernières municipales. Et notre nouveau maire faisait partie des récalcitrants à la réforme.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Hier soir, une fois les filles couchées, je suis ressortie afin d’aller voir les listes des classes. Nous savions déjà dans quelles classes allaient être Micaela et Felicia, car les listes avaient été affichées de bonne heure, mais nous ne savions pas encore dans quelle classe serait Lisa. Et puis, il fallait que je retourne voir celle de Micaela.
— Est-ce que je suis avec Elise ? m’a demandé Micaela avec impatience lorsque nous étions devant les listes à dix-sept heures.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Bonjour, je m’appelle Micaela, je suis française et j’habite près de Paris. Maman m’a prêté son micro pour que je vous raconte « Un jour à Dieppe ».
Merci pour les photos de vos textes manuscrits ! C’est super de les lire ! Allez, j’attends le vôtre avec impatience !

Les textes manuscrits :
Micaela attend vos réponses manuscrites (en photo, pas par courrier, bien sûr) à ses questions de mardi. Je collectionnerai vos réponses sur une page de Pinterest (si vous m’envoyez la photo, c’est que vous êtes d’accord pour la diffuser).
Les questions : 

  1. Comment vous appelez-vous (votre prénom suffit si vous ne souhaitez pas donner votre nom) et où habitez-vous?
  2. Quel est votre plat préféré ?
  3. Depuis quand parlez-vous français et écoutez-vous le podcast ?

Où m’envoyer vos réponses : frenchday@gmail.com
Les premières réponses sont déjà en ligne ! Participez aussi !
http://www.pinterest.com/1frenchday/episode-1000/

Le compte Twitter du podcast : @1FrenchThing
Le rendez-vous pour une balade à Paris : vendredi 29 août 2014 à 12h30 heure française, sur Twitter

Listen Now:


- Older Posts »