Feed on
Posts
Comments

Nous sommes donc entrées dans la boutique du pâtissier. Un couple était à la caisse et un autre attendait son tour. Après avoir étudié la vitrine, Elisabeth s’est intéressée à la vitrine des chocolats. Christophe Adam a développé une gamme de billes de chocolat, grosses comme des calots et décorées d’un coup de pinceau. Et puis, il y avait également des « Choconettes » des barres de chocolat en forme de savonnette.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Il pleuvait toujours lorsque nous avons quitté le restaurant. Ce quartier me rappelait de bons souvenirs. Aroma Zone, de l’extérieur, n’avait pas l’air trop bondé. Mais c’était sans doute parce que nous étions arrivées à un moment où toutes les clientes faisaient la queue. Deux files traversaient le magasin de part en part. Elisabeth était impressionnée.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Samedi dernier, il ne faisait vraiment pas beau. Je suis partie pour le cours de danse sous la pluie. Micaela n’était pas avec moi, elle était malade. Il pleuvait toujours, à treize heures, lorsqu’Elisabeth et moi sommes sorties du cours. Sur le quai du RER qui devait nous ramener à Saint-Lazare, nous évoquions la boutique Aroma-Zone, le temple des cosmétiques faits maison.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Ce soir, après l’école, j’ai accompagné Micaela et Lisa chez l’ostéopathe dont je vous ai parlé il y a quelques mois. Nous avions rendez-vous à dix-sept heures dans le dix-septième arrondissement, à deux pas de la place Pereire. Micaela râlait un peu.
— Je n’ai pas envie d’aller à Paris, de prendre le train et tout.
— ça tombe bien, car on ne va pas prendre le train. On va prendre le bus puis le métro, ai-je répondu.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Pendant les vacances de Noël, nous avions toutes une liste de choses à faire, comme ranger les livres, faire une mincemeat pie, ranger la grande étagère de la cuisine, aller faire un tour de manège, etc., et faire l’expérience du riz. Cette expérience était citée dans un long article, dont j’ai oublié précisément le sujet, d’un des journaux gratuits que l’on trouve dans les magasins bios. Il fallait mettre un peu de riz cuit dans deux bocaux similaires.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Il m’est arrivé une petite aventure le week-end dernier. Je rentrais de la danse avec Elisabeth. Nous avons l’habitude de faire le trajet de retour ensemble et nous nous arrangeons pour prendre le même train et ne pas simplement nous quitter à Saint-Lazare. Elisabeth descend à la gare d’Asnières et je descends à la gare de Bécon qui est la suivante.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER

00:0000:00

Hier soir, Pietro est rentré à la maison avec un petit colis sous le bras. Les filles n’y ont pas vraiment fait attention, ni moi non plus. Il l’a simplement posé à côté de sa sacoche.
Avant que ce ne soit l’heure du dîner, j’ai dû passer deux ou trois fois devant avant que ce colis ne m’intrigue.
— Qu’est-ce qu’il y a dans le colis que tu as rapporté ?

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Lisa est malade depuis le début de la semaine. Elle va mieux maintenant, je pense qu’elle ira à l’école jeudi. Lundi, elle a beaucoup dormi, ce qui m’a laissé du temps pour travailler, mais depuis hier après-midi, elle va nettement mieux. J’essaye de lui proposer des activités différentes de la télé, bien sûr, mais la télé c’est bien pratique pour avoir trente minutes de calme d’affilée.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Nous sommes en pleine saison des Rois, on tire la galette tous les week-ends ! Dimanche, il y a deux semaines c’était avec nos voisins, dimanche prochain ce sera avec Caroline et dimanche dernier c’était une galette avec les filles du cours de danse. Nous nous étions retrouvées pour répéter ensemble chez une des filles du cours. Enfin, plus précisément chez ses parents, car notre collègue danseuse est toute jeune.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Hier soir, je suis allée au cinéma voir un film qui fait pas mal parler de lui en France. Ce film s’intitule Demain. Le titre est bien, on comprend tout de suite les enjeux, surtout alors que se tenait il y a à peine quelques semaines la COP 21 à Paris. Cependant, ce titre n’est pas le plus simple pour les conversations du quotidien.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

- Older Posts »