Feed on
Posts
Comments

A quatorze heures, couverts de crème solaire, chapeau sur la tête, chaussures de randonnée aux pieds, nous avons passé la grille du domaine de Menez Meur, au cœur du parc régional des monts d’Arrée.
— Bienvenue dans le monde secret ! a crié Lisa en riant, ses jumelles déjà à l’affût.
A l’accueil, une jeune femme nous a remis un plan du domaine.
— Si vous suivez les panneaux, vous en avez pour une heure et demie. Le parcours se termine par l’enclos des loups.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Dimanche, il faisait assez beau. Nous avions décidé de partir en excursion.
— On pourrait aller à l’Abbaye du Relec, ai-je proposé à Pietro alors que nous étions tous les deux dehors, penchés sur la carte de Bretagne.
— Oui, c’est pas mal.
— Non, ça ne va pas. Il y a une visite guidée à seize heures trente. Ça fait un peu tard. Même si on pique-nique en route.
— La dernière fois, nous avions pique-niqué là, a dit Pietro en indiquant une zone des monts d’Arrée, les monts qui séparent le Finistère Nord du Finistère Sud.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Il y a quelques jours, lorsque nous avons quitté la plage de Mousterlin, vers vingt-et-une heures trente, en voyant Bouton d’or seule, sur la zone de parking entre la dune et les bois, j’ai eu envie de m’exercer à la conduite.
— J’aimerais bien prendre un peu le volant, ai-je dit à Pietro.
Lui n’a pas été surpris, mais les filles se sont soudainement pétrifiées.
— Maman, moi je ne monte pas si c’est toi qui conduis, a finalement déclaré Felicia résumant la pensée des trois sœurs.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

A la plage

Samedi, il faisait très beau et très chaud. Nous avons peu écouté les nouvelles. Nous sommes allés à la plage en fin d’après-midi, vers dix-sept heures. Il y avait un peu de monde, mais la plage s’est vite vidée.
— Est-ce qu’on mange sur la plage ? m’a demandé Felicia qui aime les piques-niques du soir.
— Oui, on a de quoi se faire des sandwichs !
En moins de deux, les filles étaient en maillot et sont parties jouer dans l’eau.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Le 14 juillet, les filles avaient leurs cours de voile le matin. Nous avions décidé d’aller à crêperie pour le déjeuner. Christine, la propriétaire, nous a rejoints avec ses petits-enfants.
Ce jour-là, Micaela et Felicia étaient ravies de leurs cours. Il y avait eu pas mal de vent dans la baie de Cap-Coz et on leur avait appris à naviguer avec une coque levée. Ces nouveautés sensationnelles leur avaient creusé l’appétit. Felicia a choisi dans le menu une complète.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Le miel

Samedi matin de la semaine dernière, nous sommes partis très tôt : à six heures. A onze heures et demie, nous étions arrivés, à presque six cents kilomètres de Paris, dans le Finistère Sud, à La Forêt-Fouesnant.
Dès lundi après-midi, Micaela et Felicia entamaient leur cours de voile. Leur âge leur permettait d’être dans le même groupe cette année. Elles avaient choisi de faire du catamaran.
— Vous voulez naviguer ensemble ou séparément, les filles ? leur a demandé Emma, la monitrice.
— Ensemble ! ont-elles répondu sans hésitation.

Le suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

La semaine prochaine, le podcast sera EN VACANCES!
Retour sur les ondes le 19 juillet!
A bientôt!

Cette semaine, avec Jan, pour notre dernière matinée ensemble, nous avons choisi de nous séparer sur une note gourmande en allant au musée du chocolat, à Paris. Ce matin-là, j’ai pris le train avec mon amie Gabriella. Elle habite la station avant la nôtre et nous nous étions donné rendez-vous dans la dernière voiture, en queue de train.
— Tu vas au musée du chocolat ? J’y suis allée. Bon, je ne te dis rien. Tu me diras ce que tu en as pensé.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Franchement, je me suis posé la question dès que j’ai commencé ce livre de Peter May. S’agissait-il d’un autre Peter May ? J’avais adoré la trilogie écossaise, ses personnages, l’ambiance sur l’île Lewis, l’intrigue et surtout l’écriture.
Mais ce polar dans les vignes m’a tout de suite agacée. L’intrigue se passe en France, dans la région viticole de Gaillac. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai acheté le livre : les vignes et la France. Je me disais que découvrir les Français sous la plume de cet auteur allait être intéressant.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

La semaine dernière, nous avons reçu un courrier du promoteur de notre immeuble, nous annonçant que des techniciens allaient venir réaliser des tests phoniques entre notre appartement et celui du septième étage. Etrange. Puis hier soir, nous avons reçu la visite de notre voisin du septième (nous sommes au cinquième étage). Ce monsieur charmant était à l’origine de la demande, car il pense entendre nos enfants courir. J’étais assez surprise !

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Aujourd’hui, je suis allée à l’opéra ! Ah, mais pas pour un spectacle, j’étais en mission. Les parents de la classe de Lisa avaient organisé une cagnotte pour Walt (c’est son nom de scène pour le podcast), le maître de Lisa. Nous avions envie de lui faire un cadeau qui lui ferait vraiment plaisir, une amie à lui nous a révélé qu’il aimait beaucoup l’Opéra. C’est comme ça que nous avons eu l’idée de lui offrir des bons de l’Opéra National. Je me suis rendue à l’Opéra Bastille en fin de matinée. J’aime bien ce quartier.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

- Older Posts »