Feed on
Posts
Comments

Pendant l’été, Felicia a continué à travailler son écriture. Elle n’est pas encore très à l’aise avec la manipulation du stylo.
Au début du mois de juillet, j’avais en tête des objectifs ambitieux (Felicia écrira tous les jours !), mais c’est vrai que pendant les vacances on s’amuse plus qu’on ne travaille. Maintenant que nous sommes à la maison, que les journées sont plus tranquilles, nous nous y sommes mis sérieusement.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Ce matin, j’ai dormi plus tard que d’habitude. Les filles se sont levées avant moi et ont pris leur petit-déjeuner sous la houlette de Micaela. Je les entendais vaguement alors que j’étais en plein rêve délirant où mon salon était transformé en pâtisserie avec des gâteaux partout plus appétissants les uns que les autres.
— Alors, Lisa, ma biquette, qu’est-ce que tu vas prendre pour ton petit-déjeuner ?
— Un sandwich aux rillettes !
— D’accord.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Sur la liste des endroits que je voulais voir cet été, il y avait le domaine de Chamarande et il y avait celui de Villarceaux. Mon amie Patricia m’avait dit que Villarceaux était vraiment un endroit très beau. Nous y sommes allés samedi dernier, c’était un bon moyen de prolonger les vacances. Le domaine est un peu avant La Roche-Guyon, à quelques kilomètres de Magny-en-Vexin.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Dimanche, le lendemain de notre retour, Micaela, Felicia et moi avons fait une belle balade à vélo. Nous sommes allées rejoindre Pietro et Lisa au parc des Chanteraines. Lisa y allait pour apprendre à faire du vélo sans les petites roues.
Nous sommes arrivées à temps pour la voir s’élancer sans que son père ait le temps de la tenir par la selle. Elle était très fière d’elle.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Vendredi de la semaine dernière, la veille de notre départ, nous avons entendu à la radio que le week-end allait être très chargé sur les routes. Nous allions chercher les filles au poney-club. Déjà le départ, ai-je songé. J’avais l’impression que je venais à peine d’arriver.
Je me suis obligée à faire un peu de planning.
— Donc, cet après-midi, nous faisons les bagages.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Nous avons déjeuné, mais il nous restait plus d’une heure avant l’ouverture de l’activité canotage. Nous sommes allés visiter le château. Il y avait une exposition sur l’habitat. Les filles ont chacune reçu un petit livret pour le parcours enfant et nous étions partis pour une petite heure de visite. Chaque pièce du château recevait un décor ou une installation en lien avec l’habitat. Un artiste avait créé une sorte de maison vacillante dans la bibliothèque.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Le sac à dos a bien intrigué les filles. Il contenait toute une série de petits sacs en tissus remplis de petits objets ou de fiches à utiliser ou à lire. Notre guide nous a remis un plan des alentours.
— Vous trouverez sur le plan les différentes bornes correspondant aux activités proposées dans le sac. Bonne balade !
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


— Ici, nous ne sommes pas dans le potager proprement dit, nous a expliqué notre guide. Dans ce potager, nous faisons des expériences de compagnonnage. C’est-à-dire que nous cultivons des plantes à côté d’autres qui vont se rendre mutuellement service pour éviter les nuisibles. Ainsi, nous évitons l’usage de pesticides. Par exemple, ici vous avez des carottes et à côté... Est-ce que vous reconnaissez ce légume ?
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Nous avons eu un week-end très estival et dans ces cas là, nous évitons la plage. Il y a toujours beaucoup de monde quand il fait beau. Ainsi, la semaine précédente, nous étions allés au Manoir de Kernault. Ce dimanche, nous nous sommes rendus à L’abbaye du Relec. Celle-ci se trouve dans les Monts d’Arrée, ce sont les montagnes qui séparent le Finistère Nord du Finistère Sud. Nous les avons souvent traversées pour nous rendre de La Forêt Fouesnant à Perros-Guirec, à l’époque où mes parents avaient un appartement dans les Côtes-d'Armor.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


Samedi dernier, je suis allée à la marche aquatique. Je n’étais pas très motivée en me levant. Je savais que l’eau serait froide et du fond de mon lit bien chaud, ce sport me paraissait soudain comme une lubie incompréhensible.
Cependant, le courage vacillant, mais le courage là tout de même, j’y suis allée. J’ai retrouvé ma copine Andrée, déjà en tenue et sautillant d’impatience.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

Listen Now:


- Older Posts »