Feed on
Posts

Hier soir, j’ai dû sortir faire une petite course après le dîner. Lorsque je suis rentrée à la maison, Pietro et Lisa étaient tranquillement installés en train de lire dans le canapé. J’ai vite compris qu’ils étaient en pleine lecture de l’imagerie des princesses. Les auditeurs qui écoutent ce podcast depuis très très longtemps se souviendront peut-être de ce livre que Felicia avait acheté dans une librairie de Lannion, en Bretagne.

 

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

 

La page FaceBook du podcast :
https://www.facebook.com/onethinginafrenchdaypodcast/

 

00:0000:00

Alors, vous savez que j’aime prendre des photos, particulièrement avec mon Powershot Canon. Depuis que je l’ai, je me suis intéressée à la technique. Je ne suis pas une bonne élève ou très assidue pour la technique, mais j’ai le sentiment d’avoir progressé. Ainsi, le 31 décembre, lorsque j’ai sorti du four les légumes en Wellington, j’ai tout de suite attrapé mon G12 pour prendre une photo. Etrangement, l’appareil n’a pas voulu mettre au point et il a fait une photo floue.

 

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

 

Découvrez aussi la page FB du podcast : @onethinfinafrenchdaypodcast

00:0000:00

Aujourd’hui, Pietro était en RTT. Nous en avons profité pour aller faire un tour à Paris cet après-midi, tous les deux. Après un peu de shopping (ce sont les soldes) et un tour à la coopérative du Beaufortain pour un ravitaillement en fromage, nous sommes allés visiter la tour Jean sans peur. J’adore ce nom, tout de suite, ça glace le sang.
Cette tour date du Moyen-Age, elle a été construite au quinzième siècle à la demande du Duc de Bourgogne alias Jean-sans-peur.

 

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Micaela a reçu pour Noël un appareil photo. Un petit compact tout à fait pratique pour son âge. Le premier jour, elle nous a mitraillés comme le pire des paparazzi. Puis, ça s’est un peu calmé. Je lui ai donné à lire un livre sur la photo pour les enfants.
— Ah, ah, m’a-t-elle dit, tu savais donc que j’aurais un appareil pour Noël !

 

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Dimanche matin, je suis sortie avant dix heures pour aller chercher les galettes que j’avais commandées chez Stéphane Glacier. Caroline et sa famille venaient fêter les rois avec nous dans l’après-midi.
J’avais commandé les deux galettes plus tôt dans la semaine. Une première galette à la frangipane et une seconde à la frangipane au chocolat.

 

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Pot au feu

Avec la vague de froid que nous avons eue, nous avons eu envie de plats réconfortants. Pietro rêvait depuis longtemps d’une bonne choucroute.
Ainsi dimanche, en rentrant de la marche nordique, une bonne odeur de chou et de saucisses flottait dans la maison.
— Maman, on mange de la choucroute ! s’est écriée Lisa en se jetant dans mes bras.

 

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Ce matin, j’ai accompagné la classe de Lisa en sortie. Nous ne sommes pas allés très loin, car les sorties en car sont devenues du luxe. Les mairies les réduisent au maximum pour faire des économies. Cependant, ce n’est pas parce que nous ne sommes pas allés loin que ce ne fut pas une visite extraordinaire. Nous avons visité la mairie.
La mairie est à environ vingt minutes à pied de l’école. J’étais en queue de rang.

 

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Ce matin, juste après avoir déposé les filles à l’école, je suis allée faire quelques courses avant de rentrer à la maison, et de travailler.
Au rayon des pâtes fraîches, j’ai souri en voyant les paquets de ravioles. Ils étaient à ma portée.
Si je dis ça, c’est qu’il m’est arrivé une petite aventure pendant les vacances de Noël. C’était le vingt-quatre décembre, nous étions partis nous promener tous ensemble au bois de Saint-Cucufa à Rueil-Malmaison.

 

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Si la rue de Vaurigard était calme, dès que nous sommes arrivées en vue du Bon Marché, tout était plus animé. Il y avait pas mal de monde devant les vitrines de Noël. C’est le côté carte postale des grands magasins. A la grande Epicerie, cela faisait longtemps que je n’y étais pas allée, la dernière fois ce devait être avec Caroline pour un déjeuner rapide. Alors, qu’est-ce que la Grande Epicerie ? C’est une sorte de supermarché de luxe. On y trouve toute sorte de produits venant de France, mais aussi de l’étranger.

 

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

Lorsque mon amie Teresa était chez nous, comme je vous le disais hier, nous avons fait pas mal de sorties à Paris. Mais le jour le plus mémorable fut le samedi. Quelle journée ! Nous avons commencé par le cours de danse Bollywood, ensuite Teresa et moi avons pris la ligne 4 de Barbès à Odéon. Ce jour-là, les transports à Paris étaient gratuits à cause du pic de pollution. Il faisait beau et froid.
A Odéon, nous avons marché jusqu’à La Sorbonne que Teresa voulait voir.

 

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00

« Newer Posts - Older Posts »