Feed on
Posts

Samedi 14 juillet 2012

Sur les remparts de la Ville Close

Cet après-midi, nous avons visité le Marinarium de Concarneau. Je n’y étais jamais allée. Cela a beaucoup plu aux filles de voir les poissons. Je me demande même si Lisa n’était pas la plus enthousiaste. Il faut dire qu’elle est enthousiaste par nature. Elle rit du matin au soir. Le dernier aquarium était le plus grand avec des poissons assez gros qui passaient en murmurant des choses, peut-être des commentaires sur nos tenues ! Il y avait un long banc pour s’assoir et regarder, nous y sommes bien restés vingt minutes. Nous avons également visité l’exposition en cours sur les noms de poissons.

— Oh, regardez le tacaud ! ai-je dit aux filles. C’est le poisson que nous avons mangé ce midi.

Les filles n’ont pas répondu. Elles étaient surprises. Felicia s’est approchée pour regarder de plus près le poisson naturalisé, brillant de vernis et accroché au mur comme un tableau.

— Ah, oui, c’est lui, a-t-elle fini par dire.

Après la pénombre du Marinarium, nous avons décidé d’aller faire un tour dans la Ville Close. J’ai montré à Micaela et Felicia le cadran solaire sur le mur d’entrée de la ville. Puis, nous nous sommes arrêtés au niveau des canons présentés juste après le petit pont qui permet d’accéder à la Ville Close. C’est là que j’ai remarqué l’ardoise qui invitait à visiter les remparts.

— Oh, venez, nous allons faire un tour sur les remparts.

Nous avons grimpé un bel escalier en colimaçon avant de déboucher sur les remparts.

— Felicia, fais bien attention de ne pas tomber dans les trous !

— Avant, ces trous servaient à verser de l’huile chaude sur les ennemis qui attaquaient la Ville Close, a rajouté mon père. Nous avons fait une bonne partie des remparts, nous arrêtant à différents promontoires pour admirer la vue sur le port de pêche.

Au moment de faire demi-tour, j’ai proposé de rentrer par l’intérieur de la ville.

— Oh, non, s’est écriée Micaela, on rentre par le même chemin, c’est trop beau sur les remparts !

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

Pendant les vacances, la newsletter aura un format plus libre, sans rubriques imposées. Aujourd’hui, je préfère m’attarder sur les repères.

00:0000:00
Download(Loading)