Feed on
Posts

Les filles commencent leur stage au centre nautique lundi matin. Il nous manquait quelques affaires : des bermudas pour Felicia et des chaussons isothermes pour elles deux. Nous sommes donc allés au magasin de sport le plus connu de la région. Nous étions en train de chercher les chaussons en néoprène lorsque nous avons entendu :

— Bonjour Micaela ! Tu vas bien ma grande ?

J’ai reconnu la voix avant de me retourner. C’était Géraldine, la pétillante monitrice du centre nautique.

— Oui, a répondu Micaela en rougissant.

— Oh, Géraldine ! Vous allez bien ?

— Oui, ça va. Je travaille ici à mi-temps et à mi-temps au centre nautique. Alors, dis-moi Micaela, tu fais un stage cette année ? Tu seras chez les moussaillons si je ne me trompe pas. Je fais les moussaillons de l’après-midi.

— Oui, je commence lundi, a répondu Micaela en regardant ses pieds.

— Micaela est inscrite au stage du matin.

— Nous nous verrons sans doute à la journée pique-nique. C’est ma dernière année au centre nautique.

— Vos études se terminent ?

— Oui, je serai diplômée l’année prochaine. Je ne verrai pas la suite... a dit Géraldine en s’adressant à Lisa.

— Felicia est inscrite au jardin des mers cette année, mais c’est vrai qu’il faudra encore attendre deux ans pour inscrire Lisa.

— Mes parents habitent Fouesnant donc nous aurons peut-être l’occasion de nous croiser même si je ne suis plus au centre nautique.

Nous avons laissé Géraldine poursuivre son travail et nous avons continué nos courses. Micaela était très heureuse d’avoir vu sa monitrice. Elle l’aimait beaucoup.

— Tu as vu Maman, c’était joli le maquillage de Géraldine. Est-ce que je pourrai être monitrice comme elle quand je serai grande même si je n’habite pas ici ?

— Oh, oui, je pense que c’est possible. Il faut continuer le bateau et passer des évaluations pour devenir monitrice.

Notre discussion a été interrompue par Felicia qui s’est exclamée :

— Maman, regarde, il n’y a que des bermudas pour garçon !

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

SUPER UN PEU DE GRAMMAIRE conjugaison

Aujourd’hui, je vous propose le jeu suivant : dans le texte qui suit, remplacer tous les « je » par des « nous » (de majesté), les « vous » par des « tu » et les « tu » par des « vous ».

— Bonjour Micaela ! Tu vas bien ma grande ?

J’ai reconnu la voix avant de me retourner. C’était Géraldine, la pétillante monitrice du centre nautique.

— Oui, a répondu Micaela en rougissant.

— Oh, Géraldine ! Vous allez bien?

— Oui, ça va. Je travaille ici à mi-temps et à mi-temps au centre nautique. Alors, dis-moi Micaela, tu fais un stage cette année? Tu seras chez les moussaillons si je ne me trompe pas. Je fais les moussaillons de l’après-midi.

— Oui, je commence lundi, a répondu Micaela en regardant ses pieds.

— Micaela est inscrite au stage du matin.

— Nous nous verrons sans doute à la journée pique-nique. C’est ma dernière année au centre nautique.

— Vos études se terminent?

— Oui, je serai diplômée l’année prochaine. Je ne verrai pas la suite... a dit Géraldine en s’adressant à Lisa.

REPONSE DANS LA NEWSLETTER.

00:0000:00
Download(Loading)