Feed on
Posts

Ce matin, en rentrant de l’école, j’ai croisé à la porte de la résidence une voisine qui partait au travail. Cette dame, proche de la retraite je pense, et moi avons échangé un sourire complice. Depuis dix ans que nous sommes dans cette résidence, elle et moi n’avons jamais vraiment parlé. Elle est très discrète. Elle me dit bonjour et je lui réponds. Le sourire complice date de jeudi dernier lorsqu’étant ressortie faire une course à la pharmacie, je me suis pris l’orage.
La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00
Download(Loading)