Feed on
Posts

A la fin du mois dernier, en faisant une recherche pour les bonus du eBook sur la Bretagne, je suis tombée sur la vidéo d’un restaurateur de Nantes qui préparait sa pâte à crêpes. Je l’ai trouvé sympathique et j’ai bien aimé sa recette. J’ai mis son adresse de côté en me disant que je la mettrai en bonus sur Twitter au moment de la parution du eBook. Et puis, vous commencez à me connaître, je me suis également dit qu’il fallait que je l’essaye.

C’est ce que j’ai fait hier après-midi. Les filles sont toujours d’accord pour un goûter de crêpes. Nous avions préparé la pâte le matin avant de sortir et nous les avons fait cuire vers seize heures. J’ai fait comme dans la recette, j’ai utilisé le fouet et j’ai ajouté une cuillère à café de cannelle. La pâte sentait délicieusement bon lorsque je l’ai sortie du frigo. Je crois que j’ai rarement eu autant hâte de manger des crêpes. Nous avions profité de l’occasion pour inviter Laurie à goûter. Laurie est maintenant rentrée dans la vie active, mais nous nous voyons de temps en temps.

Préparer les crêpes a été relativement rapide. Pour une pâte réalisée avec cinq cents grammes de farine, il me faut environ une demi-heure pour faire les crêpes. Je suis bien équipée : une poêle à crêpes antiadhésive, une petite louche dans laquelle je mets juste la bonne quantité de pâte et surtout, presque le plus important, une spatule qui me permet de retourner correctement et rapidement les crêpes dans la poêle. Eh oui, je ne fais pas sauter les crêpes. C’est amusant une fois ou deux, ensuite c’est fatigant ! Alors, ces crêpes étaient succulentes. Je suis vraiment contente d’avoir découvert cette recette. Et vous, quelle est votre recette ?

Repères :

Le eBook sur la Bretagne : «Vacances en Bretagne» disponible ici : www.cultivateyourfrench.com

Bonus : j’envoie sur Twitter des liens vers des textes ou des vidéos qui ont un rapport avec la diffusion du podcast Cultivate your French. @cultivatefrench

La vidéo dont il est question dans le texte : http://www.youtube.com/watch?v=31NyuorWyOM&feature=related

Laurie : notre babysitter l’année dernière.

La spatule : ustensile à lame plate et large (la mienne doit faire quatre centimètres de large)

Faire sauter les crêpes : quand la crêpe a fini de cuire d’un côté on la retourne en la faisant sauter dans la poêle. Cela demande un peu de pratique pour ne pas déchirer la crêpe ou pour la réceptionner bien à plat. A la Chandeleur, on fait sauter les crêpes avec une pièce en or dans la main pour apporter la prospérité (je n’ai jamais testé!).

3 expressions utiles :

Faire une recherche : j’ai fait une recherche sur Internet à propos des crêpes. Tu as fait une recherche sur la ville de Perros?

Profiter de l’occasion : je ne travaillais pas hier, j’ai profité de l’occasion pour aller au cinéma.

Rentrer dans la vie active : commencer à travailler.

Un peu de grammaire : concordance des temps

«Je me suis dit qu’il fallait que je l’essaye».

Quel est le temps du verbe de la proposition subordonnée «que je l’essaye»?

Qu’est-ce que cela donne si le «je» devient «nous».

Le verbe essayer est au subjonctif présent, c’est automatique après «falloir». Et c’est très utile de s’en rappeler, car il faut souvent que nous fassions des choses. Si «je» devient «nous» : Nous nous sommes dit qu’il fallait que nous l’essayions.

00:0000:00
Download(Loading)