Feed on
Posts

Il y a parfois des décisions qui s’imposent, comme changer de docteur. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui. Ma fille de presque trois ans était fiévreuse depuis dimanche soir. Je l’ai emmenée chez mon docteur habituel mardi après-midi. Il l’a examinée et m’a prescrit quelques médicaments. J’étais surprise par sa prescription que je trouvais légère. Dans ma famille, nous nous soignons par homéopathie, c’est une médecine dite “douce”, moi je dirais “efficace, naturelle et économique”.
En rentrant à la maison ma fille s’est mise à tousser très fort et quand je l’ai couchée à pleurer sans pouvoir trouver le sommeil.
Le lendemain matin, j’ai demandé à la pharmacienne si elle pouvait me donner l’adresse d’un autre homéopathe dans le quartier. Après la nuit que je venais de passer, ma décision était prise.
- Oui, bien sûr, je vous conseille le docteur Martin.
Le docteur Martin! Mais oui, bien sûr! C’est le docteur qui me soignait lorsque j’étais petite. Comment n’y avais-je pas pensé plus tôt? Sa femme a été mon institutrice au CP et m’a appris à lire et à écrire. Je l’ai appelé. Il a pu nous recevoir l’après-midi même. C’était très émouvant de le revoir. Il se souvenait de moi et surtout de ma sœur qui lui avait transmis la rougeole! Je crois que lui aussi était ému.
Il a examiné ma fille et elle avait une otite. Il a fait sa prescription et ce soir, la douleur a déjà nettement diminuée. Je n’ai aucun regret d’avoir changé pour le bon docteur.