Feed on
Posts

Vendredi dernier, pendant que mes filles étaient respectivement à l’école et à la garderie, je suis allée faire un peu de shopping aux Quatre Temps. Les Quatre Temps, vous vous en souvenez peut-être, est le centre commercial situé à La Défense, le quartier d’affaires de l’ouest parisien. C’est également à La Défense que se trouve La Grande Arche, le célèbre bâtiment.
J’ai profité de ma visite pour acheter des chaussures pour ma petite fille. Elle se tient bien debout, se lâche souvent et marche avec appui. Elle ne va donc pas tarder à faire ses premiers pas “sans filet”. Le kiné m’avait recommandé de la chausser avec des chaussures à lacets le plus tôt possible. Je suis donc entrée dans un magasin de chaussures pour enfants. J’ai expliqué à la vendeuse ce qu’il me fallait.
- Quelle taille vous faut-il?
- Elle a les pieds très très petits. A mon avis, il lui faut du 16.
- Du 16! m’a répondu la vendeuse, mais nous n’en faisons pas. C’est très rare. Nous commençons au 17 et encore, nous sommes un des rares magasins à en proposer. Combien son pied mesure-t-il?
- Je ne sais pas exactement, mais il est à peu près grand comme ça, lui ai-je répondu en indiquant un espace d’environ 10 centimètres entre mon pouce et mon index.
- Eh bien, c’est bien du 17 qu’il lui faut. Je vais vous expliquer. Je prends cette chaussure et je la retourne. Je place un index à chaque bout de la semelle. La largeur du premier index correspond à l’espace qu’il lui faudra pour marcher et l’espace du deuxième pour que son pied puisse grandir. Il faut donc que son pied tienne entre les deux index. Dix centimètres, nous y sommes exactement.
Je me suis laissée convaincre d’acheter du 17 tout en pensant intérieurement que je devrais revenir pour rapporter ces chaussures certainement trop grandes.
Je suis effectivement revenue ce matin, mais pas parce que les chaussures étaient trop grandes... mais parce qu’elles étaient trop petites! Ma fille fait du 18! J’ai bien fait sourire la vendeuse.