Feed on
Posts

La migale

Ce matin, nous sommes allées les filles et moi faire quelques courses. Il était assez tôt. Blue Tango, la poussette double pour Lisa et Felicia, est rangée à la cave. Lorsque nous sortons, nous descendons donc à la cave. Et puis nous empruntons le couloir jusqu’à la sortie tout au bout du bâtiment. Il y a une rampe pour remonter à la surface. En général, les filles courent pour m’ouvrir la porte de sortie. Mais aujourd’hui, Felicia est restée en retrait, avec sa lampe. Micaela est partie seule dans le grand couloir souterrain. Lorsque nous sommes arrivées vers la rampe, nous n’avons pas vu Micaela. La porte était fermée, mais Je l’ai entendue pleurer à chaudes larmes derrière la porte. Que se passait-il? Je sors et je vois, en haut de la rampe, Micaela en pleurs dans les bras de notre voisine Maria Dolores.

Maman, j’ai eu peur, j’ai vu une migale sur la porte de la cave!

Oui, elle est sortie en courant et a crié qu’il y avait une migale, est intervenue Maria Dolores. Elle avait peur pour toi qui était restée en bas.

Tu es sûre que c’était une migale? ai-je demandé à Micaela avec, je le reconnais, un petit sourire amusé.

Petit sourire qui n’a pas échappé à Micaela.

Je sais que c’était une migale! Elle était très grosse, noire et elle avait des poils.

D’accord, c’était une migale. Heureusement, elle est partie maintenant.

Oui, mais j’ai eu très peur.

Notre voisine est partie travailler et nous sommes allées faire nos courses. En fait, je suis bien contente de ne pas l’avoir vue cette araignée. J’aurais eu très peur si je l’avais vue et j’aurais dû faire la brave, car moi je suis la maman!

00:0000:00
Download(Loading)