Feed on
Posts

Aujourd’hui, c’était le jour des inscriptions à la halte-garderie qui est à côté de chez moi. La halte-garderie c’est une petite crèche où les mamans qui ne travaillent pas peuvent laisser leur enfant une ou deux demi-journées par semaine.
Celle dont je vous parle est une halte-garderie privée c’est-à-dire non gérée par la municipalité. Elle a été créée par des parents du quartier et a la forme juridique d’une association.

Je m’attendais à être sur liste d’attente car les lieux d’accueils pour les enfants sont pris d’assaut.
Il n’en a rien été. Je suis arrivée un peu avant onze heures du matin. Une dame très gentille m’a accueillie et nous nous sommes installées dans la salle de jeux sur des petites chaises d’enfants pour remplir les papiers d’inscription.
Ma petite fille avait déjà commencé à jouer tranquillement.
J’ai montré le carnet de santé de ma fille et les vaccins qui avaient été faits. C’est surtout le BCG qui les intéressait.

Une fois les papiers remplis, j’ai rencontré la directrice. Je lui ai expliqué que certes j’avais une activité professionnelle, mais que mon activité était très réduite parce que je m’occupais de ma fille pendant la journée. Elle m’a accordé deux demi-journées que j’ai pu choisir dans les places disponibles.

Ainsi, à partir du mois de septembre, ma fille ira à la halte-garderie le mardi après-midi et le vendredi matin. Je resterai avec elle les premiers temps car la directrice m’a expliqué qu’elle accordait beaucoup d’importance à la période d’adaptation.

En tout cas, je crois qu’elle s’adaptera sans problème car aujourd’hui elle était déjà toute triste de partir!