Feed on
Posts

Ce matin, Micaela s’est levée et s’est précipitée dans le salon pour dessiner.

— Viens prendre ton petit-déjeuner, Micaela ! lui ai-je dit.

— Il faut que je termine mon dessin pour Nolwenn. Je colorie le cheval et j’arrive.

Nolwenn, c’est la monitrice de Micaela au poney club. Cette année, fini les simples promenades, Micaela a fait un stage de poney.

Le stage a commencé lundi. Ce jour-là, nous devions revenir la chercher à midi et demi, mais nous étions en avance et j’ai vu Micaela se préparer avec les autres pour une petite balade. Ils étaient tous dans le manège, ayant mis pied à terre.

— Bon maintenant, vous montez sur votre poney ! a dit Nolwenn de sa voix de monitrice.

Et j’ai vu ma petite Micaela monter toute seule sur son poney.

Après la balade, chaque petit stagiaire a défait la selle de son poney et a rapporté tout le matériel à la sellerie.

— Qui a mis son filet à l’envers ? a demandé Nolwenn après avoir inspecté le travail de ses élèves. Ah, c’est toi Erwan. Tu te rappelles ce que je vous ai appris ce matin ? Allez, viens le remettre correctement.

Lorsque tout le monde a eu rapporté et rangé son matériel, Nolwenn a proposé que chaque stagiaire ramène son poney au champ.

— Alors, pour ramener les poneys, vous prenez la longe et vous la tenez assez court. Si le poney veut manger de l’herbe, vous ne le laissez pas faire. On se met bien l’un derrière l’autre. Et on ne double surtout pas ! On ne double pas parce que sinon les poneys se poussent et ça peut vous faire très mal. Qu’est-ce que je viens de dire Emma ? Allez, tu passes derrière !

Hum, ai-je pensé, ça ne rigole pas avec la monitrice, mais c’est normal, il y a des règles à suivre. Je parie que Micaela va la prendre pour modèle comme elle le fait avec les maîtresses. Eh oui, nous avons eu une super monitrice avec nous toute la semaine !

Mais, voilà, aujourd’hui c’était le dernier jour.

— Oh, Maman, c’était trop bien ! a soupiré Micaela en repartant ce midi, après avoir ramené une dernière fois son poney au champ.

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

UN PEU DE GRAMMAIRE impératif

Je vous propose de faire comme Micaela et de jouer à la super monitrice en mettant les phrases suivantes à l’impératif. Imaginons que vous vous adressiez à un seul stagiaire que vous tutoyez.

— (Terminer) ton petit-déjeuner !

— (Venir) au stage à l’heure !

— (Tenir) ton poney par la longe !

— Ne (laisser) pas ton poney manger de l’herbe !

— Ne (doubler) aucun autre poney !

— (ramener) ton poney au champ !

— Ne (jouer) pas à la super monitrice toute la journée, ça casse les oreilles de tes parents !

REPONSE DANS LA NEWSLETTER.

00:0000:00
Download(Loading)