Feed on
Posts

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana; min-height: 15.0px}

Aujourd’hui, le petit-déjeuner ayant traîné en longueur, nous avons décidé de nous séparer en deux groupes pour faire les courses pour le déjeuner. Mon père, ma fille et moi sommes allés à pieds dans le centre de Perros et mon mari a ensuite pris la voiture pour se rendre au supermarché de Trégastel.

En sortant de l’ascenseur, bien couverts parce qu’il ne fait pas très chaud, nous sommes tombés face à face avec une grande femme simplement vêtue d’un peignoir blanc et de chaussons de salle de bain. Elle nous a dit bonjour, souriante, comme si notre rencontre était la chose la plus naturelle du monde! Mais c’est la première fois de ma vie que je croise quelque part une voisine en peignoir! Cela nous a fait rire.

Un peu plus tard à table, nous parlions de faire du sport. Et mon père a mentionné le vélo d’intérieur que nous avions remarqué à notre retour des courses, tout neuf, curieusement déposé à côté des poubelles de l’immeuble.

- Ah, oui, dit alors mon mari, j’ai vu la femme qui l’a descendu. Elle avait l’air de bien s’embêter à transporter cet engin. Mais ce qui était drôle c’est qu’elle était en peignoir!

- Ah, toi aussi tu l’as vue? On l’a croisée en sortant de l’ascenseur, dis-je.

Et nous avons tous rigolé de l’incongruité de cette rencontre. Eh, oui, en France, on trouve cela très bizarre de sortir dehors en tenue d’intérieur.