Feed on
Posts

Aujourd’hui, j’ai à nouveau emmené mon bébé chez le kiné pour son pied. Mais cette fois, je n’ai pas pu me faire accompagner en voiture par mon père ; j’y suis donc allée en bus. Cela faisait des mois que je n’avais pas pris le bus.
La première chose que j’ai découverte et que je n’avais jamais remarquée, c’est que le poteau qui indique l’arrêt de bus est désormais équipé d’un petit écran qui indique le temps d’attente. Je connaissais le système à Paris et je suis contente qu’il ait été étendu à la banlieue. C’est vraiment très pratique. Enfin, disons que cela rend l’attente un peu moins stressante. Ce matin, le temps d’attente était de 4 minutes. Et ce temps était exact ; le bus est bien arrivé au bout de 4 minutes.
La deuxième chose que j’ai découverte est le nouveau système de tarification. J’en avais vaguement entendu parler. Un ticket est valable pour un trajet en bus avec correspondance dans la limite d’une heure et demi. A condition d’avoir acheté ce ticket auprès d’un revendeur RATP (la régie qui exploite le métro, les bus parisiens et certains bus de banlieue). Si vous faîtes l’erreur (comme moi) de ne pas acheter votre ticket à l’avance, vous devrez acheter votre ticket dans le bus et il ne sera valable que pour un seul trajet.
Pour me rendre chez le kiné, je devais emprunter deux bus, donc acheter deux tickets. En fait, j’ai fait une partie de trajet à pied parce que j’étais en avance et je n’ai pris que le premier bus.
Le troisième chose que j’ai découverte, enfin, redécouverte, est une sensation, celle qu’il est bien agréable de voyager en bus, c’est tranquille : on regarde les gens, on regarde dehors et on se laisse conduire.