Feed on
Posts

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana; min-height: 15.0px} span.s1 {letter-spacing: 0.0px}

Traducteur automatique

Mon amie espagnole Teresa s’inquiétait de ne pas recevoir de mes nouvelles. Elle a téléphoné il y a quelques jours à mon mari demandant que je lui écrive rapidement. Il faut dire que j’ai abusé, cela fait plusieurs mois que je suis restée silencieuse.

En fait, c’est qu’écrire en espagnol devient de plus en plus long et compliqué. C’est normal car je ne pratique pas et plus les années passent et moins je me souviens. Il y a quelques années de cela, je prenais des cours dans une super école à Paris pour maintenir mon niveau (j’ai appris l’espagnol à l’école). J’adorais y aller, en plus c’était près de Saint-Michel, mais l’école a dû fermer.

Pour ma lettre à Teresa, cette fois, j’ai décidé d’innover. Je l’ai écrite en français (c’était très étrange de s’adresser à Teresa en français) et je l’ai traduite à l’aide d’un traducteur gratuit en ligne. Je ne savais pas lequel choisir alors j’ai fait un petit essai avec quelques phrases et j’ai pu me décider.

Le résultat m’a semblé satisfaisant mais j’ai hâte de savoir ce que va en penser Teresa.

Ce que je trouve dommage, c’est que j’ai tapé cette lettre à l’ordinateur au lieu de l’écrire à la main. J’aime bien écrire à la main. Quand je travaille sur quelque chose, je commence toujours par quelques notes à la main dans mon carnet d’idées. Je trouve que l’on a les idées plus claires.

Bon, pour l’espagnol, je ne vois plus qu’une seule solution : il faut que je m’y remette!