Feed on
Posts

Hier, c’était l’anniversaire de la mort de l’Impératrice Elisabeth d’Autriche. Elle a été assassinée le 10 septembre 1898 à Genève, en Suisse, par un anarchiste italien.
Je vous raconte cela parce que comme beaucoup de petites filles françaises, j’ai adoré suivre les aventures de “Sissi” à la télé. Il n’y avait pas un Noël sans que l’on ne nous repasse les quatre films qui ont fait le succès de l’actrice Romy Schneider.
J’ai encore l’article du magazine télé qui m’a révélé que Sissi avait été une vraie personne. Je pensais jusqu’à lors qu’il s’agissait simplement d’un personnage d’un conte de princesse.
A partir de ce moment-là, j’ai lu beaucoup de livres sur la véritable impératrice qui était un personnage fascinant. A dix-huit ans je me suis rendue à Genève le jour anniversaire de sa mort et j’ai cherché la plaque qui indiquait le lieu de l’assassinat au bord du lac de Genève. Je l’ai trouvée. Il y avait une rose accrochée à la plaque. J’ai appris plus tard qu’une rose était déposée à chaque anniversaire de sa mort, mais que personne ne savait qui la déposait.
Ce jour-là, un pétale était tombé, je l’ai ramassé et aujourd’hui encore il est précieusement rangé dans mon portefeuille. C’est mon souvenir de ce voyage à Genève, de cette Impératrice qui m’a tant fait rêver, qui m’a fait voyager, qui m’a permis des rencontres et qui m’a fait grandir.