Feed on
Posts

Voici les résultats du concours “le petit-déjeuner”.
Cette semaine trois valeureux participants m’ont raconté leur petit-déjeuner.

Ahmed
Voici le petit-déjeuner qui nous est raconté par Ahmed. Ahmed habite au Québec. Au Québec le petit-déjeuner se dit “déjeuner”, le déjeuner se dit “dîner” ou “lunch” et ce que nous appelons le dîner est appelé “souper” au Québec.
Ici au Québec, on dit simplement un déjeuner au lieu d’un “petit-déjeuner”, et le déjeuner devient un dîner ou un lunch, et le dîner en France est un souper au Québec. C’est souvent très compliqué pour les Français.

Pour mon « petit-déjeuner » je prends quelques tartines de baguette Parisienne avec du beurre et de la confiture de mûres. La confiture s’appelle « Bonne maman », c’est un produit français. Je mange souvent un fruit comme une banane, une poire ou une pomme et je bois tous les jours un café fort allongé.

Charmaine
Chaque dimanche, mon mari, et moi avons un petit rituel pour le petit-déjeuner. Pendant la semaine, il part au travaille avant que je ne me réveille, nous ne pouvons donc pas manger ensemble.
Le samedi, je prends un cours de yoga à neuf heures.
Alors, dimanche est le seul jour où nous pouvons prendre le petit-déjeuner ensemble.
C'est toujours le même repas : "eggs and soldiers" ou en français, " œufs et mouillettes."

Comme d'habitude, je prends deux œufs et il prend trois. Nous les mangeons avec du sel et du poivre. Pour les mouillettes, j’utilise une baguette française, coupée en petites tranches et grillée.
Après les œufs et mouillettes, on mange quelques tranches de pain avec de la confiture.

Mon mari prend de la confiture d'abricot et moi de la confiture de goyave. (Je fais la confiture de goyave moi-même en l'hiver quand les fruits sont abondants en Californie.) Je bois aussi du thé, mais pas mon mari. Il déteste le thé.
La meilleure partie du repas est simplement d'être ensemble dans notre petite salle à manger qui a une belle vue, sur de nombreux arbres, des oiseaux, des écureuils et un beau soleil.

Mike
Me réveillant d'habitude vers sept heures et demie, je me lève pour
préparer la tasse de thé qui ouvre la journée pour ma femme et moi,
et que nous prenons au lit. Ensuite, je me relève pour préparer le
petit déjeuner proprement dit. Je coupe en deux le pamplemousse
matinal et je presse les oranges. Après cela, il ne
reste plus qu'à mettre les couverts, faire cuire mon porridge au
micro-ondes, sortir les céréales préférées de ma femme du placard,
mettre le pain à griller dans le grille-pain, mettre l'eau à bouillir
pour notre deuxième tasse de thé, et voilà, tout est prêt et je
peux appeler ma femme à table.

Concours que je vous propose cette semaine.
Vous êtes à Paris.
Après une visite au Père Lachaise (pour voir les tombes de Proust et Molière, par exemple), vous avez une petite faim et décidez de vous rendre à la pâtisserie Ladurée, rue Royale, pour goûter quelques macarons. Racontez-moi votre itinéraire en métro.