Feed on
Posts

En 2007, nous avons fait l’acquisition d’une machine à pain et depuis nous nous en servons pratiquement tous les jours. Bien sûr, quand l’occasion d’acheter une bonne baguette bien croustillante se présente, nous ne la manquons pas. Mais dans notre quartier et sur mes trajets quotidiens, il n’y a pas de bonne boulangerie. Donc, je préfère manger le pain maison, que je trouve d’ailleurs très bon. Nous avons des périodes, parfois nous laissons la machine cuire le pain et nous mangeons une espèce de gros pain de mie carré. Parfois, nous faisons simplement un programme pâte et nous faisons cuire le pain dans notre four. Nous changeons aussi les recettes, plus ou moins de telle ou telle farine, quelques graines de lin ou pas. En ce moment, nous sommes dans une période « petits pains ». Cette période a commencé lorsque j’ai rapporté du nouveau Marks et Spencer de Levallois des muffins.

Micaela a eu comme un choc en les goûtant.

— Oh, c’est trop bon Maman ! J’en veux encore pour demain matin !

— Mais nous avons déjà tout mangé !

— Oh, zut. C’était trop bon...

— Mais si tu veux, on peut essayer de faire des petits pains pour demain matin.

— Oh, oui !

Et c’est ainsi que depuis nous faisons des petits pains. J’en arrive à ma blague... huileuse. Dans la préparation des petits pains, je mets de l’huile d’olive. Et ce soir, j’ai eu envie de rire et je leur ai fait croire que j’avais utilisé l’huile d’une boîte de sardines pour faire le pain.

— Non ? Tu as fait ça ? m’a demandé mon mari en regardant mes petits pains du jour.

— Ben oui, pourquoi pas ?

— Ah, mais c’est dégoûtant ! s’est écrié Micaela.

— C’est dégoûtant ! a répété Lisa en rigolant.

J’ai éclaté de rire. Vous auriez dû voir leur tête.

— Ben, comment pouvez-vous croire que j’ai fait ça !

— Ah, tu m’as fait peur, a dit mon mari visiblement soulagé.

OK, ce n’était pas une super blague, mais c’était drôle !

00:0000:00
Download(Loading)