Feed on
Posts

Ce matin, les filles étaient prêtes de bonne heure. Il faut dire que Lisa a eu l’idée ravissante de se réveiller à six heures et demie du matin. Je vous rappelle que nous sommes mercredi et qu’il n’y a pas école ce jour-là. Les filles et moi sommes donc censées nous réveiller un peu plus tard que d’habitude, et non pas un peu plus tôt que d’habitude.

Il a l’air de faire beau. Et si on allait au parc ? ai-je proposé aux filles.

Oh, oui, au toboggan ! a crié Felicia.

Non, à la balançoire ! a riposté Micaela.

C’est moi qui l’a dit en premier !

Oui, mais on est déjà allé à la balançoire samedi avec Papa.

Non, tu mens !

C’est toi qui mens !

Oh là. Doucement les filles, on va se calmer, suis-je intervenue. On aura le temps de faire les deux.

On ira où en premier ? a demandé Micaela suspicieuse.

On verra. En attendant, mettez vos chaussures et vos manteaux.

Les filles sont donc parties s’habiller pour sortir. Même Lisa, suivant le mouvement, a attrapé son manteau et a sorti ses chaussures. Au moment de sortir, je me suis aperçue que Micaela avait passé à l’épaule son sac à main « de dame ».

Tu vas laisser ton sac à la maison, Micaela, lui ai-je dit. Ce ne sera pas pratique pour jouer.

Oui, mais il y a mon téléphone à l’intérieur.

Oui, et alors ?

Eh bien, s’il sonne !

J’ai cru que j’allais éclater de rire, mais je me suis retenue. Micaela est assez susceptible. Son téléphone est un jouet, bien sûr.

Eh bien, on laissera Grand Doudou répondre à ta place.

Oh, bon, d’accord, je le laisse...

00:0000:00
Download(Loading)