Feed on
Posts

Concours

Vous savez que le 16 juin je pars en Bretagne pour plusieurs semaines. Les deux premières semaines, je n’aurai pas accès à Internet et je ne pourrai donc pas poster de nouveaux épisodes.
J’ai pensé alors que vous, chers auditeurs, pourriez occuper cet espace. Je vous propose de m’envoyer par écrit et en français un petit bout de votre journée. J’enregistrerai avant mon départ les six que j’aurai préférés et je programmerai leur diffusion pendant mes deux semaines d’absence des ondes.
D’autre part, je précise que je corrigerai les fautes des 10 premiers participants. Allez, soyez nombreux à participer car je suis très curieuse de vous lire. Vous avez jusqu’au 12 juin pour me faire parvenir vos petits textes. Bon courage! Je vous rappelle mon adresse e-mail : frenchday@gmail.com
Un repas de fête des mères

Dimanche, c’était le jour de la fête des mères. Ma soeur nous avait invités à déjeuner chez elle et son compagnon dans le Ve arrondissement de Paris. Et devinez qui s’est proposée pour apporter le dessert à la pistache? Laetitia!

Nous sommes arrivés à l’heure. D’après le site Internet Via Michelin que nous utilisons souvent pour préparer un trajet en voiture, il y a précisément onze kilomètres de chez nous jusque chez ma soeur qui habite à deux pas du Panthéon.

Il nous a fallu environ trente minutes pour nous y rendre en voiture (voiture réparée, je précise). J’ai adoré le trajet. Après avoir traversé la Seine au niveau du pont de Neuilly, nous avons passé la place de l’Etoile où se trouve l’Arc de Triomphe, descendu les Champs-Elysées, traversé la place de la Concorde, puis le pont de la Concorde. A partir de là, nous avons pris le boulevard Saint-Germain et tourné à droite juste après la place Maubert. Enfin, nous nous sommes un peu trompés de rue ce qui nous a obligé à faire un détour par les quais et j’ai pu admirer Notre-Dame quelques instants.

Cécile, ma soeur, et Eric, son compagnon, nous avaient préparé un petit festin. Ma mère était ravie. Des asperges vinaigrette en entrée, puis des magrets de canards (fondants) avec un tian de navets aux oranges, un beau plateau de fromage composé d’un Valençay qui est un fromage de chèvre, d’un morceau de tomme de brebis et d’un camembert absolument parfait. Je ne vous parlerai malheureusement pas du vin car je ne l’ai pas goûté. Vous savez que je continue à allaiter ma fille.

Pour le dessert, j’avais préparé des profiteroles à la pistache que je n’ai pas oublié de prendre en photo.

Après le repas, nous sommes allés nous promener au jardin du Luxembourg, il faisait beau et le temps a vite passé. Bref, après cette délicieuse journée, je suis rentrée trop tard pour poster ma recette à Bergamotte. Je ne l’ai envoyée qu’hier soir... Heureusement, Bergamotte m’a écrit qu’il n’était pas trop tard pour participer au concours. Ouf!